Burundi : Les centres d’enseignement des métiers vont ouvrir les portes un à un




Par: Isanganiro , lundi 3 octobre 2016  à 16 : 52 : 37
a

Une seule école d’enseignement des métiers est fonctionnelle dans la province de Karusi, c’est au centre du pays. Cette situation se présente ainsi au moment où plus de 5000 élèves attendent des places dans de tels enseignements dans cette province. Au niveau de la direction provinciale de l’enseignement, l’on indique attendre la construction d’autres établissements de la part du gouvernement.

Selon Dieudonné Gahama, directeur de l’enseignement des métiers et de la formation professionnelle au Burundi, en plus des 113 centres des métiers déjà existants, 132 autres sont en cours de construction dans différentes communes du pays. Malgré cela, Gahama explique qu’il n’y a pas de rentrée scolaire tant que tel, mais ceux qui auront déjà achevé les constructions peuvent commencer dans deux semaines.

Il précise que le problème de matériel reste un défi majeur, raison pour laquelle il appelle les administrateurs communaux à choisir des filières selon la capacité de la commune. Gahama ajoute que les élèves qui vont subir cette formation seront dans les mêmes salles que les autres car dans ce domaine dit-il, tous les apprenants sont pris au même pied d’égalité.

A titre de rappel, le ministère burundais de l’éducation a indiqué que les élèves qui n’ont pas réussi au test de la 10è et de la neuvième fondamentale sont les bienvenus dans ces centres d’enseignements des métiers alors que plus de 80.000 élèves vont rester chez eux. Ils se présenteront comme autodidactes pour le test de l’année prochaine. Il s’agit des élèves qui ont gagné le classement en classe mais perdants dans le test national.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

208 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 15 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 13 %)

Les hôpitaux privés très affectés par la crise,(popularité : 12 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 12 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 11 %)

EDUCATION/Pas de désœuvrement dans les classes de 9 ème à kabezi,(popularité : 11 %)

Une des facultés à l’Université du Burundi est en grève il y a un mois,(popularité : 11 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 10 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 9 %)