Burundi : OBR ferme temporairement son poste à Kanyaru -Bas


L’absence de trafic des marchandises traversant le poste frontalier de Kanyaru bas pousse l’Office burundais des Recettes OBR à fermer temporairement ce poste. Les opérateurs économiques et autres usagers sont priés de se rendre aux autres bureaux et postes de douanes les plus proches.



Par: Isanganiro , vendredi 14 octobre 2016  à 10 : 14 : 18
a

Dans un communiqué que le Commissaire Général de l’OBR a rendu public le 11 Octobre ; désormais, le poste frontalier de Kanyaru -Bas entre le Rwanda et le Burundi est temporairement fermé et tout passage de marchandise par ce poste sera qualifié de manœuvre frauduleuse.

L’OBR dont la mission primordiale est la collecte des recettes et ainsi alimenter le trésor public par la perception des impôts et taxes, juge inutile et non rentable de toujours maintenir son équipe et son matériel à Kanyaru – Bas. Une mission qui n’est pas aujourd’hui remplie en témoigne ce communiqué. Depuis le mois de juillet 2016, il est observé une absence du trafic de marchandises traversant ce poste.

Toutefois, une alternative est encore possible. "En cas de besoin des services des douanes, la communauté des affaires, l’administration locale et de la population sont demandés de se rendre aux autres bureaux et postes de douanes les plus proches" ; poursuit le même communiqué.

La fermeture de ce poste intervient au moment où depuis le mois de juillet, le conseil des ministres burundais a décidé de ne plus écouler la production vivrière du Burundi vers les pays voisins dont le Rwanda en particulier ; une mesure dont l’objectif vise à protéger la production agricole du Burundi, a argumenté le conseil des ministres.

Pourtant, l’OBR indique qu’au cours de ce trimestre écoulé allant du mois de Juillet à Septembre, a dépassé ses prévisions des recettes de 21.26milliards de fbu. Dans une conférence de presse de ce vendredi de présentations du rapport des réalisations trimestrielles, l’Office Burundais des recettes dit avoir collecté 169.8milliards sur 148.5 milliards de fbu de prévisions.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

410 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 24 %)

L’eau thermale de Mugara, une source d’attraction touristique,(popularité : 5 %)

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI ,(popularité : 4 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 4 %)

La monnaie burundaise flotte, que faire ?,(popularité : 4 %)

Inégale circulation de la monnaie : Une entrave pour l’accès au crédit,(popularité : 4 %)

Les enjeux autour de la prochaine convention sur l’exploitation du port de Bujumbura ,(popularité : 4 %)

L’OLUCOME crie contre un nouveau projet de loi sur la TVA ,(popularité : 4 %)

La croissance économique projetée à 4,8% en 2016 ,(popularité : 4 %)

Comment accroitre la pauvreté au Burundi ,(popularité : 4 %)