Rumonge : La commémoration du 55ème anniversaire de l’assassinat du héro de l’indépendance négligée


Ce 13 octobre 16, la population de la ville de Rumonge s’est jointe aux autres burundais pour commémorer le 55ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore, héros de l’indépendance du Burundi. Aucun drapeau du Burundi ne flottait au monument de Rwagasore, se sont indignés certains participants dans ces festivités.



Par: Isanganiro , vendredi 14 octobre 2016  à 17 : 14 : 34
a

Les premiers à s’indigner ont été les membres du parti UPRONA. Un compagnon du Prince Louis Rwagasore n’a pas caché son mécontentement dès son arrivée au monument du héros de l’indépendance sis en face du poste de police de Rumonge. « C’est inconcevable qu’aucun drapeau national ne soit hissé et en berne dans cette place à ce jour précis », a-t-il déclaré.

Un autre membre de l’Uprona reconnue par le Ministère de l’Intérieur dit avoir constaté que des drapeaux manquaient dans cette place vers 9h alors que la messe circonstancielle battait son plein à la paroisse catholique Notre Dame de l’Assomption de Rumonge. Cet uproniste déclare avoir immédiatement averti le comité d’organisation et regrette que rien n’ait changé.

JPEG - 7.7 ko

D’autres participants dans ces festivités dominées par la présence des élèves et écoliers ont fait le même constat à côté d’un drapeau national des environs qui n’était même pas en berne. Et à eux de déclarer que cet anniversaire a été délibérément négligé.

Interrogé à ce sujet, NTAHIMPERA Déogratias alias BUYOYA membre du comité communal des fêtes nie que ce comité a sciemment omis de mettre des drapeaux dans cette place. Selon lui, cela a été un simple oubli constaté malheureusement trop tard alors qu’il n’était plus possible de procéder à un quelconque réaménagement. Selon lui, ce n’est pas une erreur à interpréter autrement.
C’est dans cette place sans aucun drapeau national sur les cinq poteaux que le gouverneur de Rumonge a ordonné qu’aucun drapeau national déchiré ne soit plus hissé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

266 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 20 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 10 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 9 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 9 %)

Les collinaires, des élections différentes des autres,(popularité : 9 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 9 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 9 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 9 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 9 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 9 %)