Burundi : Le Gouvernement demande aux ministres d’approcher leurs partenaires


Tous les ministres burundais sont priés d’entamer des contacts avec leurs Partenaires Techniques et Financières respectifs qui ont suspendu le financement pour permettre le décaissement des fonds budgétaires tel que convenu avec le Gouvernement burundais. La présidence burundaise reconnait que le gouvernent doit garder sa main tendue vers la communauté malgré les sanctions de certains PTFs envers lui.



Par: Isanganiro , jeudi 27 octobre 2016  à 17 : 52 : 32
a

Selon Gabriel Nizigama, Commissaire de Police Principal, Chef de Cabinet Civil à la Présidence, les ministres doivent inviter les partenaires techniques et Financières à respecter les conventions de coopérations entre le Burundi et leurs pays respectifs. Ces conventions permettent le décaissement des fonds budgétaires conformément aux contrats signés et qui restent en vigueur, poursuit le commissaire de Police Principal dans cette correspondance adressée à tous les Ministres en date du 11 Octobre 2016.

Gabriel Nizigama rappelle qu’ils doivent de veiller à ce que les financements des Partenaires Techniques et Financières ne soient essentiellement gonflés dans la rubrique sensibilisation et formation. Pour lui, il y a d’autres activités prioritaires qui doivent être couvertes par les fonds débloqués par ces PTFs. Malgré la suspension de fonds par certains partenaires, le Chef de Cabinet Civil à la Présidence recommande à tous les Ministres d’envisager dans la mesure du possible de prendre la relève afin que des projets ou programmes inachevés soient clôturés.

Pour le porte parole adjoint de président le République J. Claude Karerwa, ce n’est pas surprenant d’entendre des ministres du gouvernement faire le recouvrement de leurs financements mais plutôt la corresponde du chef de Cabinet Civil fait suite à des promesses non tenues par ces partenaires. Malgré les décisions prises par certains partenaires de suspendre la coopération avec le Burundi, J. Claude Karerwa garde toujours espoir qu’ils ne vont pas se cramponner éternellement sur leurs décisions. Le Gouvernement garde sa main tendue vers la communauté internationale en honorant ses engagements tout en attendant que cette dernière fasse à son tour la même chose pour le Burundi ; a souligné le Porte parole adjoint du Président de la république du Burundi, Jean Claude Karerwa.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

471 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 23 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 9 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 9 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 9 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 8 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 8 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 8 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 8 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 8 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 7 %)