Bubanza : HONYORA UKARABE, un dispositif pour le lavage des mains




Par: Isanganiro , dimanche 30 octobre 2016  à 09 : 35 : 51
a

Les associations Croix Rouge Burundi et ASCO, (Association Sante Communautaire) appellent les habitants de la province Bubanza à installer et à utiliser correctement le dispositif appelé HONYORA UKARABE. Il s’agit d’un bidon de trois ou de cinq litres suspendu sur un support fait de trois morceaux d’arbres et une corde.

Ce bidon troue vers le haut est rempli d’eau propre, et à coté, il y a un savon aussi suspendu pour bien laver les mains chaque fois en cas de nécessité. C’est ce vendredi même que le Burundi célébrait la journée mondiale de lavage des mains.

Ce vendredi, les activités de sensibilisation sur ce dispositif étaient organisées à l’école Sainte Martha sise dans les enceintes de la paroisse catholique de Gihanga.

« L’eau propre c’est la vie, et vous devez l’utiliser en vous lavant bien les mains afin d’éviter les maladies liées au manque d’hygiène. Le cholera, la dysenterie bacillaire, les verminoses,... » a déclaré Ferdinand Nduwayo, secrétaire provincial de la Croix Rouge Burundi qui a organisé ces travaux.

Il appelle toute la population à installer et à bien utiliser ce dispositif HONYORA UKARABE dans tous les ménages et dans les lieux publics comme dans les écoles, sur les marchés, sur les hôpitaux et centres de santé. Cependant, la majeure partie de la population de cette commune de Gihanga se heurte à un grand problème de manque d’eau potable. Elle se rabat alors sur l’eau sale des rivières st des canaux d’irrigation.

Théophile Ndayisenga, représentant de l’ASCO qui vient de passer aussi des jours dans des sensibilisations pareilles, appelle ces gens qui utilisent cette eau sale à la bouillir et la filtrer avant son utilisation.

« Nous sommes conscients que pas mal de personnes utilisent l’eau de la Rusizi ou des canaux d’irrigation. Mais songez chaque fois à la bouillir et à la filtrer. Et puis, il y a des produits que vous pouvez trouver sur les centres de santé qui rendent cette eau encore propre, a-t-il renchéri lors de la démonstration du dispositif HONYORA UKARABE à l’ECOFO Ninga la semaine passée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

413 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu





Les plus populaires
Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école,(popularité : 100 %)

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB,(popularité : 23 %)

Conflits fonciers : Attaqué par le parti UPRONA, le président de la CNTB s’en prend à ses employés !,(popularité : 5 %)

Burundi : Journée internationale des consommateurs sur fond de grogne,(popularité : 5 %)

La culture des œuvres de la diaspora se cherche encore ,(popularité : 5 %)

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés,(popularité : 4 %)

Cooptation d’une note de 10% aux finalistes de l’école secondaire,(popularité : 4 %)

La route Makamba-Bururi encore impraticable,(popularité : 4 %)

Electricité : Bientôt le délestage sur fond d’espoir,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)