Le président de l’ADC Ikibri se présente demain devant la justice




Par: Désiré Nimubona , lundi 12 septembre 2011  à 08 : 20 : 09
a

Le président en exercice de l’Alliance des Démocrates pour le Changement ADC-Ikibiri annonce avoir reçu une convocation de la part de la justice pour répondre ce vendredi matin, selon Léonce Ngendakumana.

« Je ne crois pas que c’est pour des raisons politiques que je suis convoqué » a souligné le président du Frodebu, en même temps président de l’ADC-Ikibiri dans une interview avec la Radio Isanganiro, par téléphone.

Selon lui, la convocation est ambigüe car elle ne précise ni celui qui l’a convoqué ni le parquet dans lequel il doit répondre demain.

Pour lui, il ne regrette pas de ce qu’il adit car, il estime que ce qu’il a annoncé ce mercredi dans une conférence est une pure réalité.

Confirmant ses propos tenus mercredi dans une conférence de presse, Léonce Ngendakumana fait savoir que la guerre a repris au Burundi et qu’il sera difficile aux politiciens exilés de rester les bras croisés à l’étranger.

Pour que les négociations commencent, l’ADC-Ikibiri avait demandé la dissolution des Imbonerakure, les partis issus des autres suite aux divisions et reconnaitre Agathon Rwasa comme président du FNL. Une lettre contentant ces suggestions avait même été adressée au président de la république Pierre Nkurunziza




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2258 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 9 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 3 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 3 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 3 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 3 %)

Le forum permanent de dialogue politique, une succursale du parti CNDD FDD selon l’Uprona,(popularité : 3 %)