Burundi : Edouard Nduwimana, élu nouvel Ombudsman burundais


Ancien Ministre de l’Intérieur , Hon. Edouard Nduwimana est depuis ce lundi élu par la chambre basse du parlement , nouvel ombudsman burundais. Il remplace, dans ce mandat de six ans non renouvelable, Cheik Mohamed Rukara en position d’Ombudsman depuis 2011 .



Par: Isanganiro , lundi 21 novembre 2016  à 17 : 22 : 23
a

Comme l’a souligné lorsqu’il présentait le rapport de la commission ad hoc mise en place par le bureau de l’Assemblée nationale, Hon Reverien Nzigamasabo, le président de ladite commission, 17 dossiers de candidatures avaient été déposés au poste de l’Ombusdman. Neuf de ces derniers étaient incomplets d’où ils sont été rayés de la liste des candidats en lisse. Au cours des épreuves et interviews, sur les huit candidats restants, Hon Edouard Nduwimana s’était démarqué avec une note de 69%, suivi d’Amissi Ntangibingura, 37% tandis que l’ex vice président de la république Prosper Bazombanza, malgré son absence dans l’interview, explique le président de la commission, était sorti troisième avec une note de 32%.

De cet effet, la commission présidée par hon. Révérien Nzigamasabo a présenté devant l’Assemblée Nationale la candidature unique d’Edouard Nduwimana pour que cette chambre s’exprime par vote secret sur la candidature. Sur 113 députés présents dans l’hémicycle de Kigobe auxquels se sont ajouté trois procurations, 106 ont voté pour, 9 s’exprimant contre avec une abstention.

Depuis les élections de 2015, Edouard Nduwimana, député tutsi élu dans la circonscription de la province Kayanza au compte du parti CNDD FDD occupait déjà le poste de deuxième vice présidence de l’Assemblée Nationale.

JPEG - 20.9 ko

Conformément à l’article 118 du code électoral burundais qui stipule que "le mandat d’un député est incompatible à toute autre fonction", les députés du partis CNDD FDD dont l’élu ombudsman est membre ont présenté hon. Jocky Chantal Nkurunziza, élue dans la province de Ruyigi au remplacement de Edouard Nduwimana. Sa candidature au poste de la deuxième vice présidence de l’assemblée nationale. Elle a été élue à plus de 98% des députés présents.

Pour ce mandat de six ans non renouvelable, Edouard Nduwimana remplace Cheik Mohamed Rukara, en fonction d’ombudsman depuis Novembre 2011.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

242 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 3 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Lettres de noblesses envers Isanganiro,(popularité : 3 %)

La COSOME est aussi contre le projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Le budget de l’Etat 2013 devrait s’adapter au contexte actuel ,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali ,(popularité : 3 %)

Des projets du Burundi de nature à mettre à mal les liens avec les USA ,(popularité : 3 %)