Burundi : Edouard Nduwimana, élu nouvel Ombudsman burundais


Ancien Ministre de l’Intérieur , Hon. Edouard Nduwimana est depuis ce lundi élu par la chambre basse du parlement , nouvel ombudsman burundais. Il remplace, dans ce mandat de six ans non renouvelable, Cheik Mohamed Rukara en position d’Ombudsman depuis 2011 .



Par: Isanganiro , lundi 21 novembre 2016  à 17 : 22 : 23
a

Comme l’a souligné lorsqu’il présentait le rapport de la commission ad hoc mise en place par le bureau de l’Assemblée nationale, Hon Reverien Nzigamasabo, le président de ladite commission, 17 dossiers de candidatures avaient été déposés au poste de l’Ombusdman. Neuf de ces derniers étaient incomplets d’où ils sont été rayés de la liste des candidats en lisse. Au cours des épreuves et interviews, sur les huit candidats restants, Hon Edouard Nduwimana s’était démarqué avec une note de 69%, suivi d’Amissi Ntangibingura, 37% tandis que l’ex vice président de la république Prosper Bazombanza, malgré son absence dans l’interview, explique le président de la commission, était sorti troisième avec une note de 32%.

De cet effet, la commission présidée par hon. Révérien Nzigamasabo a présenté devant l’Assemblée Nationale la candidature unique d’Edouard Nduwimana pour que cette chambre s’exprime par vote secret sur la candidature. Sur 113 députés présents dans l’hémicycle de Kigobe auxquels se sont ajouté trois procurations, 106 ont voté pour, 9 s’exprimant contre avec une abstention.

Depuis les élections de 2015, Edouard Nduwimana, député tutsi élu dans la circonscription de la province Kayanza au compte du parti CNDD FDD occupait déjà le poste de deuxième vice présidence de l’Assemblée Nationale.

JPEG - 20.9 ko

Conformément à l’article 118 du code électoral burundais qui stipule que "le mandat d’un député est incompatible à toute autre fonction", les députés du partis CNDD FDD dont l’élu ombudsman est membre ont présenté hon. Jocky Chantal Nkurunziza, élue dans la province de Ruyigi au remplacement de Edouard Nduwimana. Sa candidature au poste de la deuxième vice présidence de l’assemblée nationale. Elle a été élue à plus de 98% des députés présents.

Pour ce mandat de six ans non renouvelable, Edouard Nduwimana remplace Cheik Mohamed Rukara, en fonction d’ombudsman depuis Novembre 2011.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

285 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 46 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 30 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 28 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 27 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 27 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 23 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 22 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 22 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 21 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 21 %)