Burundi : Mkapa, décidé à en finir avec le conflit inter burundais


Le facilitateur dans la crise burundaise Benjamin Mkapa effectue une visite de trois jours au Burundi à partir de ce mercredi. Il compte s’entretenir avec plusieurs personnalités dont le président Pierre Nkurunziza en vue de tenter la relance de dialogue entre pouvoir et opposition qui est au point mort depuis plusieurs mois.



Par: Isanganiro , mercredi 7 décembre 2016  à 15 : 43 : 39
a

L’agenda de Benjamin Mkapa à Bujumbura semble surchargé. Parmi les personnalités à rencontrer figure le groupe des ambassadeurs africains, les représentants de l’Union africaine, les ambassadeurs de l’union européenne, des Etats unis, de la Chine et de la Russie, la chine et la Russie qui ont des points de vue divergents sur le conflit burundais, ainsi que le coordinateur résident des nations unies au Burundi. Pour les nationaux, l’ancien président tanzanien prévoit beaucoup plus de temps, 90 minutes, pour tenter de convaincre le président Pierre Nkurunziza à pouvoir dialoguer avec ses opposants.

Il rencontrera également les responsables politiques, la commission nationale de dialogue au niveau interne, la société civile, le forum des femmes et des jeunes, pour ne citer que ceux-là. A en croire le programme et un communiqué qui l’avait précédé, Benjamin Mkapa semble décidé à en finir avec le conflit burundais : Un accord entre pouvoir et opposition devra en effet être signé d’ici le mois de juin 2017. Depuis plusieurs mois, le facilitateur Mkapa n’a pas encore réussi le pari de réunir autour d’une même table de négociations, le pouvoir de Bujumbura et ses opposants.

Depuis l’éclatement de la crise au Burundi fin avril 2015, à l’annonce du troisième mandat du président Nkurunziza, des rapports internationaux font état de plus de 1000 morts, des centaines de personnes torturées, d’autres portées disparues, chose que Bujumbura a toujours nié, arguant que ce sont des rapports qui n’ont d’autres visées que de ternir l’image du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

570 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
La femme burundaise réclamme l’égalité et l’équité des genres,(popularité : 4 %)

L’envoi des soldats burundais au Mali pour bientôt ,(popularité : 4 %)

Limogeages en cascade des gouverneurs ,(popularité : 4 %)

Incarcération de deux militants du parti FNL à Kirundo,(popularité : 3 %)

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA,(popularité : 3 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 3 %)

Le président de l’ADC Ikibri se présente demain devant la justice,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 3 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)