Muyinga : Lutte contre les objets de pêche, ennemis de la croissance des poissons


De petits poissons contenant une quarantaine de cartons ont été distribués à certains vulnérables de Muyinga. Ces poissons interceptés par les forces de l’ordre ont été pêchés dans le lac Rweru. Le Gouverneur de la province de Muyinga indique que ces petits poissons sont capturés a l’aide des moustiquaires interdits dans la pêche, désormais de tels produits seront saisis et distribués aux pauvres sans autre forme de procès.



Par: Isanganiro , mardi 20 décembre 2016  à 10 : 44 : 17
a

Dans une ambiance de fête, les BATWA de Ruganiwa commune et province Muyinga ont reçu une aide de poissons de la part d’Aline Manirabarusha Gouverneur de la Province de Muyinga, jeudi. Ces poissons appartenaient à un commerçant les transportant dans une voiture dite Probox à partir des bords du lac Rweru. Le responsable des services de renseignement à Muyinga les a interceptés. Le Gouverneur de la province en sa personne s’est saisi du cas. Elle a décidé de distribuer ces poissons aux vulnérables. Une partie a été offerte aux détenus de la prison de Muyinga, le reste acheminé vers le village des Batwa à Ruganirwa.

"Ce sont de petits poissons pêchés à l’aide du matériel interdit tels les moustiquaires", déclare Madame le Gouverneur. L’usage de ce genre de matériel constitue une menace pour l’environnement. Si on laisse les pêcheurs continuer à en utiliser, les poissons peuvent disparaître du lac dans les années à venir, ajoute-t-elle.

Les moustiquaires ont été distribués pour aider la population à se protéger contre les moustiques vecteurs de la malaria." nous ne pouvons pas accepter que ça se transforme en objets de pêche", martèle le Gouverneur de la province Muyinga.

Le propriétaire de ces poissons saisis a signifié qu’il ne fait qu’acheter le poisson déjà pêché. Le Gouverneur n’a pas été convaincu estimant que pour lutter contre la pêche illicite on doit s’attaquer aussi au circuit de transport illégal qualifié de fraude par la même autorité administrative.

Les organisations de pêcheurs à l’œuvre pour préserver l’environnement

Depuis la semaine dernière, des représentants des organisations de pêcheurs appuyés par des unités de la marine burundaise ont opéré une rafle des objets interdits sur le lac Rweru. Plus de deux mille moustiquaires ont été saisis dans ce lac regorgeant plusieurs variétés de poissons d’après Sadiki Nyandwi, représentant des pêcheurs de la province Muyinga côté commune Giteranyi. Ces moustiquaires tuent de petits poissons, le rendement diminue en conséquence, souligne-t-on. Côté province Muyinga, le pari semble gagner d’après M. Sadiki. Nous éprouvons d’énormes difficultés côté province de Kirundo. Gabriel Minani représentant l’organisation des pêcheurs du Burundi pointe du doigt les administratifs de Kirundo. Ils sont complices de l’usage des objets interdits dans le lac dans l’aire de leur responsabilité, souligne-t-il.

Le chef de zone Nyagisozi, entité administrative au bord du lac Rweru commune Busoni province Kirundo, contacté par Isanganiro à cet effet s’est réservé de tout commentaire.
Léonie Nzeyimana, Directrice du département pêche au ministère de l’agriculture et l’élevage, promet de jouer le médiateur. J’ai été sur terrain, j’ai constaté qu’effectivement, les objets interdits sont toujours utilisés côté kirundo, révèle-t-elle. Une rencontre est prévue dans un proche avenir au bord du lac Rweru pour rapprocher administratifs et pêcheurs regroupés en associations quant à l’avantage de lutter ensemble contre le matériel interdit dans la pêche, confie-t-elle.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

698 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole



a

Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?



a

Sud du pays : plusieurs espèces sauvages disparues



a

Rumonge : neuf ans après, la jacinthe d’eau toujours présente à Rumonge



a

Bujumbura : diminution de la production de poisson, des parlementaires s’interrogent



a

Bururi : Des agriculteurs attendent toujours de l’engrais payé



a

Bujumbura : Le dépotoir de Buterere sera bientôt transféré à Muzinda



a

Rumonge : Kanyenkoko, victime des inondations



a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures





Les plus populaires
TBC : plus de 200 ha de canne à sucre détruits par le feu,(popularité : 11 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 11 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 11 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 11 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 11 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 11 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 11 %)

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 10 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 10 %)

Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole,(popularité : 8 %)