Les étudiants du département des sciences appliquées à l’ENS regagnent peu à peu les cours




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 23 mars 2012  à 17 : 06 : 00
a

Après huit mois de grève, les étudiants de l’Ecole Normale Supérieur, ENS , une dizaine d’étudiants du département des sciences appliquées viennent dans les auditoires pour suivre les cours timidement suite à l’appel qui leur avait été lancé cette école sur injonction du ministère de l’éducation supérieure et de la recherche scientifique. Ce sont là les propos du directeur académiques de l’ENS, Dr Fréderic Bangirinama ce jeudi 22mars 2012 dans un point de presse qu’il accordé à la presse.

Ces étudiants avaient en effet boycotté les cours pendant cette période pour réclamer le même diplôme que les étudiants de l’Université du Burundi de l’Institut technique supérieur. La demande de ces étudiants n’avait pas été satisfaite par le ministère de tutelle. Le retard dans la participation aux cours par ces étudiants avait même acculé le ministre de l’éducation à annuler cette année académique pour ces étudiants du département des sciences appliquées.

Le directeur académique a indiqué que la doléance de ces étudiants n’avait pas été acceptée suite au règlement d’ordre académique qui relève une différence énorme entre les deux types de formations. Selon lui, le règlement d’ordre académique et le règlement administratif régissent l’équivalence des diplômes. Pour parler de diplômes équivalents en matière administratif, le nombre d’année sur le banc de l’école doit inéluctablement être le même pour les étudiants de la part de Fréderic Bangirinama.

Quant à l’équivalence académique, selon toujours le directeur académique de l’ENS, elle porte sur le volume horaire par cursus et surtout sur l’objectif ultime de la formation.

"Les étudiants de l’ENS, département des sciences appliquées, font 650 heures de formation pédagogiques pendant que les autres se concentrent plutôt sur les disciplines d’ordre scientifiques raison pour laquelle ces étudiants n’avaient pas du tout raison dans leurs revendications," indique Dr Bangirinama.

Il souligne que ces étudiants ont juste 20 jours pour se faire inscrire. D’entre temps le deuxième cycle section génie civil dans le département des sciences appliquées a ouvert ces portes, selon le directeur académique qui a en outre dit que les autres sections le seront en fonction des moyens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

461 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 28 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

NGOZI : Un nouveau centre neuropsychiatrique ,(popularité : 4 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 2 %)

UB : Ça sent le détournement ,(popularité : 2 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 2 %)

La thérapie de l’eau thermale, des habitants de Mugara témoignent,(popularité : 2 %)