Burundi : Le président Pierre Nkurunziza souhaite une meilleure analyse par l’ONU avant toute résolution


Le Président de la République a tenu ce vendredi une conférence publique depuis la province de Rutana où il est revenu sur les résolutions onusiennes.



Par: Isanganiro , vendredi 30 décembre 2016  à 16 : 41 : 06
a

Le Burundi garde toujours espoir que les nouveaux dirigeants à la tête des Nations Unies vont redynamiser les relations qui ne sont pas actuellement au bon fixe . Selon le Président de la République, certaines résolutions contraignantes envers le Burundi ont été adoptées par les nations Unies. Pierre Nkurunziza se dit surpris que depuis l’acquisition de l’ indépendance en 1961 à 2005, le pays a connu des crises parfois sanglantes mais seules deux résolutions ont été votées contre le Burundi. Cependant, ajoute t-il, de 2005 à nos jours, 16 résolutions ont été adoptées ; ce que le président de la république du Burundi trouve injuste.

Il ajoute que le Burundi restera engagé à contester toute résolution votée pour le Burundi sans tenir compte de l’avis du gouvernement et de la réalité qui prévaut au pays. Toutefois, les nations Unies devraient aider les burundais à revisiter l’histoire qui a marqué le Burundi et aider à reconstruire le pays, a -t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

158 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 3 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)