Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, prêt à briguer d’autres mandats.


Dans une conférence publique de ce Vendredi ,le président de la république Pierre Nkurunziza revient egalement sur l’amendement de la constitution.



Par: Isanganiro , vendredi 30 décembre 2016  à 16 : 59 : 22
a

Pour le président de la République du Burundi , c’est le peuple qui tient le dernier mot. "A tout moment que la population déciderait que la constitution change disant que quelqu’un a l’obligation de se conformer à la loi et se faire élire nous ne pourrons pas être défaillant ", a-t-il dit.

Au mois d’Avril 2015, après la confirmation de sa candidature à la présidentielle par le parti CNDD -FDD et la décision de la cour constitutionnelle, le Président Nkurunziza avait signifié qu’il s’agit de son dernier mandat.

A la question de savoir s’il ne s’agit pas de dire une chose et son contraire, le président burundais dit : "Ce que j’ai dit équivalait à cette période. Il faut bien le comprendre. A noter aussi que la modification de la constitution ne concerne pas uniquement les mandats. Je croyais que vous alliez être préoccupés par l’économie la société l’intégration du Burundi dans la communauté de l’Afrique de l’Est . Pourquoi toujours les mandats. ", a -t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

431 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le gouvernement burundais accuse l’UE d’être derrière le plan de déstabilisation des institutions républicaines



a

Le FRODEBU initie " le mois dédié à la victoire de la Démocratie au Burundi "



a

Accord pour la crise burundaise au mois de juin , une promesse incertaine



a

Criminalité : Trois Imbonerakure tués à la grenade à Musaga



a

La perquisition nocturne et sans mandat, bientôt autorisée au Burundi



a

Le facilitateur Mkapa en quête de la solution à la crise burundaise



a

Burundi : L’avant-dernier pas de l’amendement de la constitution burundaise



a

Bururi : Limogeage en cascade des chefs collinaires à Vyanda



a

Rumonge : Un monument pour toutes les commémorations ?



a

Agathon Rwasa dénonce un plan de machination contre lui.





Les plus populaires
Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 7 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Le SG de l’ONU dit non aux attaques de vendredi,(popularité : 3 %)

Privé du FNL et du Ranac,Rwasa se présente quand-même aux élections ,(popularité : 3 %)

Le gouvernement burundais accuse l’UE d’être derrière le plan de déstabilisation des institutions républicaines,(popularité : 3 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 2 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)

Nyanza Lac vit aussi la dense de certains imbonerakure ,(popularité : 2 %)