Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, prêt à briguer d’autres mandats.


Dans une conférence publique de ce Vendredi ,le président de la république Pierre Nkurunziza revient egalement sur l’amendement de la constitution.



Par: Isanganiro , vendredi 30 décembre 2016  à 16 : 59 : 22
a

Pour le président de la République du Burundi , c’est le peuple qui tient le dernier mot. "A tout moment que la population déciderait que la constitution change disant que quelqu’un a l’obligation de se conformer à la loi et se faire élire nous ne pourrons pas être défaillant ", a-t-il dit.

Au mois d’Avril 2015, après la confirmation de sa candidature à la présidentielle par le parti CNDD -FDD et la décision de la cour constitutionnelle, le Président Nkurunziza avait signifié qu’il s’agit de son dernier mandat.

A la question de savoir s’il ne s’agit pas de dire une chose et son contraire, le président burundais dit : "Ce que j’ai dit équivalait à cette période. Il faut bien le comprendre. A noter aussi que la modification de la constitution ne concerne pas uniquement les mandats. Je croyais que vous alliez être préoccupés par l’économie la société l’intégration du Burundi dans la communauté de l’Afrique de l’Est . Pourquoi toujours les mandats. ", a -t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

477 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 5 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 3 %)

Limogeages en cascade des gouverneurs ,(popularité : 3 %)

’’Une manifestation pacifique est possible’’, prédit l’opposition ,(popularité : 3 %)

Rwasa : Un référendum sur la constitution ne serait qu’une simple spéculation politicienne,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 2 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)