Cibitoke : 114 cas de choléra déjà recensés à Rugombo depuis 31 Décembre


L’épidémie de choléra se fait parler d’elle sur 5 sous collines de la commune de Rugombo depuis 31 décembre de l ‘année écoulée. 96 personnes étant déjà admises dans le centre d’isolement, l’administration communale demande à la population d’observer les règles d’hygiène.



Par: Isanganiro , dimanche 8 janvier 2017  à 10 : 07 : 08
a

Arrivée au centre de santé de Rugombo à moins de 8 km du chef-lieu de la province cibitoke, trois tentes qui constituent un centre d’isolement et de traitement ont été installées par une organisation humanitaire, la croix rouge Burundi.

D’après les informations émanant du district sanitaire de Rugombo , 114 cas de choléra ont déjà été enregistrés au centre sanitaire de Rugombo depuis 31 Décembre au samedi 7 janvier. 20 personnes d’entre elles restent alitées et 90 autres ont déjà regagné leurs domiciles après avoir subi un traitement intensif.

Un des gestionnaires de ce centre d’isolement dit que les localités les plus touchées par cette épidémie sont Mparambo I & II, Munyika I & II ainsi que Gabiro-Ruvyagira de la commune Rugombo. « Nous n’avons plus à manger suite un manque criant de pluie dans cette période où on avait habitude de cultiver. A cela s’ajoute la recrudescence de l’eau potable dans notre localité », déplore un garde malade de choléra du secteur Mparambo I.

A cet effet, les habitants de ces localités consomment de l’eau de la rivière Nyakagunda et d’autres ne boivent que de l’eau extraite des canalisations des champs agricoles. « On boit cette eau car nous sommes vulnérables du manque de moyens financiers pour acheter un bidon qui coûte énormément cher », témoigne un des riverains de Nyakagunda.

Une campagne conjointe de désinfection et de sensibilisation est en cours par la croix rouge du Burundi l’administration, le ministère de la santé. Selon ces institutions, la population doit veiller au respect des règles d’hygiène comme technique de lutte contre cette épidémie. Par conséquent, l’administration communale de Rugombo a pris la mesure de fermer cinq restaurants qui ne remplissant guère les conditions d’hygiène.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

127 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 11 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 3 %)

Les vaches en débandade dans la réserve naturelle de la Rukoko,(popularité : 3 %)

Burundi : Maquillage, le revers de la médaille,(popularité : 3 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 3 %)

Le directeur de l’Hôpital de Rumonge accusé de mauvaise gestion du personnel ,(popularité : 2 %)

18ème albinos tuée, les organisations privées se lèvent pour dire assez !,(popularité : 2 %)

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance ,(popularité : 2 %)