Arusha : Le facilitateur Mkapa en briefing avec les politiciens


Une vingtaine de politiciens burundais ont été invités à Arusha en Tanzanie par le facilitateur Benjamin Mkapa, pour une session de briefing organisé à leur intention ce lundi 16 janvier. Il s’agit essentiellement des personnalités que l’ancien président tanzanien n’avait pas pu écouter lors de sa visite à Bujumbura en décembre dernier



Par: Isanganiro , lundi 16 janvier 2017  à 16 : 56 : 21
a

Ces hommes et femmes politiques burundais sont en tout au nombre de 22. On citerait entre autres le président et le vice-président du parti Frodebu, du Frodebu nyakuri, ceux de l’Uprona, du Mrc Rurenzangemero, Upd zigamibanga etc. L’un d’eux à savoir Léonard Nyangoma a été invité à partir de France ; Mathias Basabose, Jean Bosco Ndayikengurukiye, Frederic Bamvuginyumvira ,Chauvineau Mugwengezo et Alice Nzomukunda ont été invité depuis la Belgique, Joseph Ntidendereza à partir de Suède, tandis que d’autres proviennent de Bujumbura la capitale burundaise. C’est le cas des responsables des partis politiques comme Juvénal Ngorwanubusa du Mrc, Jacques Bigirimana du Fnl, Abel Gashatsi de l’Uprona et Jean De Dieu Mutabazi de Copa.

D’autres acteurs politiques comme Agathon Rwasa, premier vice président de la chambre basse du parlement, ainsi que Slvestre Ntibantunganya, ancien président de la république, ont été invité à la session.

La plupart de ces personnalités sont des opposants qui n’avaient pas été écoutées à Bujumbura, lors de la visite qui a été effectuée par le facilitateur Benjamin Mkapa, du 7 au 9 décembre dernier. La plateforme de l’opposition Cnared n’a pas été invitée en tant que tel, mais certains de ses responsables figurent sur la liste comme responsables des partis politiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

527 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi enfin abritera le sommet de la COMESA



a

Modification de la constitution : Amizero y’Abarundi boycotte le coup d’envoi



a

Burundi : Le président Nkurunziza trace la ligne rouge



a

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre



a

Dialogue : La plénière de restitution des travaux en groupes rate sa première occasion à Arusha



a

La nouvelle législation sur le CNC : une adoption sous controverse



a

Burundi : Les Batwa déplorent l’ exclusion au dialogue d’Arusha



a

La 4ème session du dialogue burundais en cours depuis ce lundi à Arusha



a

Contributions populaires pour les élections de 2020 : Les partis politiques divergent



a

Le président du parti APDR destitué





Les plus populaires
Le Burundi enfin abritera le sommet de la COMESA ,(popularité : 74 %)

Modification de la constitution : Amizero y’Abarundi boycotte le coup d’envoi ,(popularité : 39 %)

Burundi : Le président Nkurunziza trace la ligne rouge,(popularité : 25 %)

« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »,(popularité : 6 %)

L’envoi des soldats burundais au Mali pour bientôt ,(popularité : 5 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 4 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 4 %)

Arusha : Huit points à discuter regroupés en quatre grands ensembles,(popularité : 4 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Conférence sectorielle sur le CSLP2 : La montagne a accouché d’une souris,(popularité : 3 %)