Arusha : Le facilitateur Mkapa en briefing avec les politiciens


Une vingtaine de politiciens burundais ont été invités à Arusha en Tanzanie par le facilitateur Benjamin Mkapa, pour une session de briefing organisé à leur intention ce lundi 16 janvier. Il s’agit essentiellement des personnalités que l’ancien président tanzanien n’avait pas pu écouter lors de sa visite à Bujumbura en décembre dernier



Par: Isanganiro , lundi 16 janvier 2017  à 16 : 56 : 21
a

Ces hommes et femmes politiques burundais sont en tout au nombre de 22. On citerait entre autres le président et le vice-président du parti Frodebu, du Frodebu nyakuri, ceux de l’Uprona, du Mrc Rurenzangemero, Upd zigamibanga etc. L’un d’eux à savoir Léonard Nyangoma a été invité à partir de France ; Mathias Basabose, Jean Bosco Ndayikengurukiye, Frederic Bamvuginyumvira ,Chauvineau Mugwengezo et Alice Nzomukunda ont été invité depuis la Belgique, Joseph Ntidendereza à partir de Suède, tandis que d’autres proviennent de Bujumbura la capitale burundaise. C’est le cas des responsables des partis politiques comme Juvénal Ngorwanubusa du Mrc, Jacques Bigirimana du Fnl, Abel Gashatsi de l’Uprona et Jean De Dieu Mutabazi de Copa.

D’autres acteurs politiques comme Agathon Rwasa, premier vice président de la chambre basse du parlement, ainsi que Slvestre Ntibantunganya, ancien président de la république, ont été invité à la session.

La plupart de ces personnalités sont des opposants qui n’avaient pas été écoutées à Bujumbura, lors de la visite qui a été effectuée par le facilitateur Benjamin Mkapa, du 7 au 9 décembre dernier. La plateforme de l’opposition Cnared n’a pas été invitée en tant que tel, mais certains de ses responsables figurent sur la liste comme responsables des partis politiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

570 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 12 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 8 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 6 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 6 %)

FORSC : L’Unité Nationale se cherche encore,(popularité : 6 %)

Nyanza Lac vit aussi la dense de certains imbonerakure ,(popularité : 6 %)

Kayanza : Les débats pour les élections de 2015 au deuxième jour,(popularité : 6 %)

Les relations sino-Burundaise sont bonnes ,(popularité : 6 %)

L’ Uprona de la réhabilitation réclame un sursaut patriotique ,(popularité : 6 %)

L’UE prête à accompagner les élections de 2015,(popularité : 6 %)