Arusha : Huit points à discuter regroupés en quatre grands ensembles


La quatrième session du dialogue qui devait commencer jeudi a finalement commencé ce vendredi. Le facilitateur dans le conflit burundais regroupe les huit points à traiter en quatre grands ensembles .



Par: Isanganiro , vendredi 17 février 2017  à 22 : 09 : 06
a

Dans son allocution d’ouverture, le facilitateur Benjamin Mkapa plaide pour le maintien de l’esprit d’Arusha. Il s’oppose également à l’amendement de la constitution et à l’organisation d’un référendum y relatif. Pour cet ancien président Tanzanien , les questions d’urgence qui doivent rapidement trouver réponse sont notamment l’assainissement du climat politique, la recherche des solutions sur les questions économiques surtout dans les secteurs où des sanctions ont été prises par la communauté internationale, la création des conditions favorables au retour des réfugiés mais également la création des conditions favorables au retour des exilés politiques.

Le parti au pouvoir via son secrétaire général, de son côté met en avant le retour des burundais en exil. Evarste Ndayishimiye trouve toutes les conditions de retour réunies et les politiciens en exil n’ont qu’à regagner le pays pour un avenir meilleur des élections de 2020.

La délégation de la plate forme de l’opposition en exil rencontre finalement le facilitateur Benjamin Mkapa. Anicet Niyonkuru , secrétaire général du Cnared appelle le pouvoir de Bujumbura à se ressaisir et accepter de discuter avec l’opposition sur toutes les questions qui dérangent.

Parallèlement à ce dialogue à Arusha, le pouvoir de Bujumbura via son ambassadeur accrédité à Arusha a adressé une correspondance au ministre tanzanien en charge des relations extérieures demandant de mettre la main sur les membres de la délégation du Cnared qui sont poursuivis par le justice ; ce que le facilitateur n’a pas tenu en considération selon secrétaire général du Cnared. "Le facilitateur nous a rassuré que nous n’avons pas à nous inquiéter", a précisé Anicet Niyonkuru au sortir de l’audience avec Mkapa.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

435 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 22 février 2017   à 02 : 24 : 23

Ivyo biganiro ku Gihugu c Uburundi bitandukanye nivyabaye
mu bindi Bihugu habayemwo GENOCIDE
Akarorero
N Igihugu ca CAMBOGE umugabo PAUL POT yarahanywe nta immunite yaronse
IGIHUGU ca SIELA LEONE nta Immunite yahawe abakoze GENOCIDE

Uburundi kubera Inyungu TANZANIA Ikuramwo habaY ibiganiro
Kubera INYUNGU ZA ONU n IBIHUGU BIYIGIZE CANE CANE UBULAYA na AMERIKA kuko Ivyahora bica mu BAHARI INDIEN
iri hafi ya SOMALIA hakaba hahora hacunzwe na Bazungu
kandi bakaba bahora bicwa na AL CHABAB
Ubu relo Nkurunziza akaba yaratanze Abasoda b Abarundi ngo babe aribo bicwa Iyo ONU N ABAYIGIZE ntibakura
ko umunwa ngo Nkurunziza afatigwe IBIHANO
AGUMA AKORA GENOCIDE KUKO YARIGUZE TTwagumye tusaba ko batuha abaosoda ba ONU baza kucunga umutekano nukuhagarIKA GENOCIDE BITABAYE IVYO ABASODA BACU BAGARUKE KUTABARA ABABO
UBU RELO ABARUNDI NI BAVE HASI BIYAMIRIZE AMAKUNGU BONGERE BIYAMIRIZE IVYO BIGANIRO VY INKINA MICO BIRIKO
BITEGURA UBUTAHANGAGWA BUZOHABWA NKURUNZIZA N ABICANYI
BAFASHA KUMARA ABATUTSI N ABAHUTU BOSE BATAMUSHIGIKIYE
TUSAVYE URWEGO RW ABASHINGWA MANZA KUTEGURA AMADOSIYE
YEREKEYE KUBAZA ONU ICO ABARUNDI BACUMUYE MUKUBONA ONU
UNION AFRICAINE NA EAC VYASHIGIKIYE GENOCIDE AHO GUTABABA ABARUNDI



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le gouvernement burundais accuse l’UE d’être derrière le plan de déstabilisation des institutions républicaines



a

Le FRODEBU initie " le mois dédié à la victoire de la Démocratie au Burundi "



a

Accord pour la crise burundaise au mois de juin , une promesse incertaine



a

Criminalité : Trois Imbonerakure tués à la grenade à Musaga



a

La perquisition nocturne et sans mandat, bientôt autorisée au Burundi



a

Le facilitateur Mkapa en quête de la solution à la crise burundaise



a

Burundi : L’avant-dernier pas de l’amendement de la constitution burundaise



a

Bururi : Limogeage en cascade des chefs collinaires à Vyanda



a

Rumonge : Un monument pour toutes les commémorations ?



a

Agathon Rwasa dénonce un plan de machination contre lui.





Les plus populaires
Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 7 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Le SG de l’ONU dit non aux attaques de vendredi,(popularité : 3 %)

Privé du FNL et du Ranac,Rwasa se présente quand-même aux élections ,(popularité : 3 %)

Le gouvernement burundais accuse l’UE d’être derrière le plan de déstabilisation des institutions républicaines,(popularité : 3 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 2 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)

Nyanza Lac vit aussi la dense de certains imbonerakure ,(popularité : 2 %)