Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain

Sport et culture


Bujumbura abrite la 2ème édition du tournoi de Golf


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko


La communauté East Africaine (EAC) n’a pas été associée dans la conception du rapport présenté auprès du conseil de sécurité des nations unies par Jamar Benomar, conseiller spéciale des nations unies en matière de droit de l’homme dans la région des Grands Lacs. Libera Mpfumukeko, secrétaire général de la l’EAC l’a dit le mardi 28 mars 2017, dans un point de presse lors de la clôture d’une réunion de deux jours qui a réuni à Bujumbura les hauts cadres de la EAC et de la conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL).



Par: Isanganiro , mercredi 29 mars 2017  à 15 : 55 : 37
a

« Nous avons à mainte reprise échanger avec l’Union Africaine(UA) et l’organisation des nations Unies (ONU). Cependant nous n’avons pas encore un protocole qui engage un partenariat entre l’EAC et ces organisations », a souligné M. Mpfumukeko. Ce numéro un du secrétariat de la communauté est africaine indique que depuis l’ouverture du dialogue Arusha, la communauté n’a pas touché aucun sou de la part des organisations des nations unies ni de l’union africaine comme financement.

A propos du rapport présenté auprès du conseil de sécurité des nations unies, dans lequel le conseiller spécial des nations unies pour le droit de l’homme dans la région des Grands Lacs, Jamar Benomar, avait indiqué s’être concerté avec l’EAC et l’UA, le secrétaire général de l’EAC dément ces informations. Libérât Mpfumukeko fait savoir qu’il n’y a jamais eu de protocole d’entente qui régit un cadre quelconque de coopération et avec l’UA et avec L’ONU. « Ce rapport n’engage pas l’EAC », a souligné M. Mpfumukeko.

La paix et la sécurité, des domaines prioritaires.

Au chapitre de la coopération entre l’EAC et la CIRGL, le Secrétaire général de l’EAC a indiqué que le communiqué rendu public d’une façon conjointe est une réaffirmation de l’action contenant dans un mémorandum d’entente signé en 2010. Le contenu dit-il concerne les 12 pays membre de la CIRGL dont six membres de l’EAC. Un accent particulier, poursuit-il, sera mis dans le domaine de la paix et la sécurité. "La supervision des élections en perspective au Kenya, la situation d’impasse politique au Burundi et la crise qui secoue le Soudan du Sud prendront une place de choix", précise Libérât mpfumukeko .

Ces des organisations se sont engagées à échanger des informations en rapport avec l’évolution de la situation au Burundi et au Soudan du Sud. Elles se sont également convenues de produire des rapports communs sur la situation dans les pays ci-haut cités. Au sortir de cette réunion de deux jours qui a rassemblé à Bujumbura, du 27 au 28 mars 2017, les hauts cadres desdits organisations, Zacharie Muburu Mwita secrétaire général de la CIRGL, est revenu sur l’importance de conjuguer les efforts par un travail en synergie. Selon lui, la synergie permettra d’arriver rapidement aux résultats tangibles et à la réalisation de leurs missions respectives en évitant le chevauchement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

282 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC



a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC,(popularité : 15 %)

Mwapachu souhaite que l’an 2014 soit déclaré année du citoyen est-africain ,(popularité : 5 %)

La région de l’Afrique de l’Est mûre pour l’investissement selon un ministre suédois,(popularité : 5 %)

La CAE déploie une forte Mission d’Observation pour les élections au Kenya,(popularité : 5 %)

Les observateurs des élections de la CAE au Kenya finalisent leur rapport,(popularité : 5 %)

De nouvelles institutions sont nécessaires pour une intégration réussie,(popularité : 5 %)

LE FINANCEMENT POLITIQUE FAVORISE LA CORRUPTION,(popularité : 5 %)

Nzeyimana aloue efforts de la creation d’une base de donnees regionale de photos,(popularité : 5 %)

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA,(popularité : 4 %)

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA,(popularité : 4 %)