Qu’il repose en paix le célèbre tambourinaire burundais Antime Baranshakaje.




Par: Isanganiro , lundi 10 avril 2017  à 16 : 16 : 26
a

Né à Gishora au centre du pays en 1935, Antime Baranshakaje, "héro" du tambour burundais a enfin rendu son âme ce dimanche après deux jours d’hospitalisation au centre hopitalo universitaire de Kamenge dit "Roi Khared" . Sa mort fait suite à un accident de roulage d’une moto au bord de laquelle il rentrait de son lieu de travail à Gishora. Selon les sources familiales, il lui fallait une somme de neuf milles euro pour une opération au Kenya.

Gardien du tambour sacré de Gishora de la province Gitega au centre du pays, l’octogénaire a parcouru le monde en battant le tambour. De ses multiples voyages pour le gloire du pays ,le tambour a été inscrit au patrimoine culturel mondial de l’Unesco, une agence onusienne pour l’éducation, la science et la culture en date du 27 novembre 2014. "Je suis allé signer pour avoir du respect de ce tambour comme avant. Jadis, le tambour était battu à l’occasion des fêtes de grande envergure comme Umuganuro "une fête de récolte" ou des visites de marque du Roi pour un mot d’ordre dans le pays. Il n’invitait pas le tambour pour sa simple visite", a ajouté l’illustre Antime Baranshakaje. Pour lui, le tambour doit rester le patrimoine du pays et éviter qu’il y ait une personne qui s’en approprie.

En date du 25 Janvier 2014, Antime Baranshakaje a reçu le prix de bon citoyen lui discerné par le forum pour la conscience et le développement Focode, un huitième du ce genre, un prix aux personnes qui se dévouent au service du pays et qui peuvent servir d’exemple aux nouvelles générations.

Antime Baranshakaje, dans son idéologie, était contre les femmes qui battent le tambour. "un tambour a les parties qui portent les noms de celles d’une femme. A cet effet, quand une femme bat le tambour, elle se bat elle même.’’, a précise Feu Antime Baranshakaje dans une émission de "Ukuri gushirira mu kuyaga sur Isanganiro " en langue nationale.

Le Vœux d’Antime Baranshakaje était le respect du tambour burundais en tant que patrimoine du pays et la multiplication de la cordilla Africana dit Umuvugangoma , un arbre à partir duquel, on taille le tambour.

Que la terre lui soit légère.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

416 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Toute une famille passionnée d’athlétisme



a

Burundi : L’équipe nationale de football se prépare pour le tournoi la CECAFA senior Challenge



a

LLBS4A vient provisoirement toujours en tête du championnat national du Primus ligue



a

Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards



a

La Présidente de l’AJSB satisfaite de la victoire des Intamba féminins contre la sélection sud-africaine.



a

L’équipe nationale burundaise des moins de 20 ans remporte la victoire face à Banyana Banyana.



a

Le Tambour burundais, régi par un décret présidentiel



a

30 joueurs burundais présectionnés pour la CECAFA Challenges Cup sont déjà connus



a

Enfin , la Coupe du Président au Basketball au Burundi



a

Actualité sportive burundaise : Le championnat national de Primus ligue est à sa sixième journée





Les plus populaires
CECAFA 2015 : Les Intamba mu rugamba dans le groupe B ,(popularité : 7 %)

Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards ,(popularité : 3 %)

La Présidente de l’AJSB satisfaite de la victoire des Intamba féminins contre la sélection sud-africaine.,(popularité : 3 %)

L’art et l’artisanat deux secteurs à développer au Burundi,(popularité : 2 %)

19 joueurs retenus pour la CECAFA Challenge Cup,(popularité : 2 %)

CAN 2017 : Le Burundi bat la Namibie,(popularité : 2 %)

Mondial 2018 : Les cinq pays de l’Afrique de l’Est au 2e tour,(popularité : 2 %)

Au revoir Karaoké ,(popularité : 2 %)

La fermeture des stades de football décriée par tous ,(popularité : 2 %)

Le football burundais en proie aux intrigues ,(popularité : 2 %)