Le facilitateur Mkapa en quête de la solution à la crise burundaise


Le groupe du facilitateur dans le dialogue externe inter burundais compte rencontrer à Entebbe pour deux jours avant la fin du mois de Mai, les organisations de la société civile burundaise et autres groupes apolitiques en exil. Cependant, l’invitation du facilitateur B. Mkapa exclut de cette session les personnes sous mandat ; les exclus plaident pour l’inclusivité.



Par: Isanganiro , mercredi 17 mai 2017  à 14 : 52 : 57
a

Cette session de brieffing est prévue pour les 24 et 25 Mai courant selon l’invitation du facilitateur Benjamin Mkapa. Pour la 1ère journée, l’équipe de la facilitation va rencontrer ces organisations regroupant les jeunes, les femmes et les confessions religieuses en exil, cela en session plénière. Le 25 Mai, la même équipe va recevoir les propositions orales ou écrites de ces organisations. Les organisations invitées sont celles qui n’étaient pas présentes lors de la précédente session qui s’est déroulée du 3 au 5 Mai à Bujumbura précise l’invitation du facilitateur. La même invitation souligne que ces organisations doivent être représentées par les personnes qui ne sont pas sous mandat d’arrêt.

Toutefois, certaines organisations de la société civile, quelques unes en suspension plaident pour l’inclusivité. Dans une correspondance adressée à Kaguta Yoweli Museveni, président Ougandais et médiateur dans le dialogue inter burundais , ces organisations dont ABR , l’ACAT, l’APRODH, le FOCODE, le FORSC et l’OPB demandent au facilitateur et au médiateur de lever toute équivoque et de garantir l’ inclusivité effective et la sécurité des participants à cette session dédiée à la société civile en exil à Entebbe en Ouganda.

Pour l’assistant du facilitateur Makocha Tembele l’équivoque liée à la participation dans de telle session des personnes sous mandat sera analysée par les Chefs d’Etat des pays membres de la communauté est africaine.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

194 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation





Les plus populaires
Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques" ,(popularité : 28 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 5 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 5 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 5 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 4 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 4 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 4 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 4 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 4 %)