Deux journalistes, même leu , même heure , reportages différents ; Le CNC met en garde




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 1er avril 2012  à 13 : 00 : 25
a

« Le Conseil National de la communication, CNC, estime que le Code d’éthique et de déontologie de la presse au Burundi n’est pas respecté dans toute sa rigueur car ces derniers jours, il a été remarqué qu’un seul fait soit différemment reporté par les différents médias, » c’est le contenu du communiqué de presse du conseil national de la communication du 30 mars 2012 faisant suite aux reportages sur la grève pacifique qui, bien que l’événement ait été couvert à la même heure le 27 mars 2012 au marché central de Bujumbura par deux journalistes, ces derniers ont fait des reportages dont les contenus étaient différents .

Le CNC indique que cela est de nature à perturber la quiétude de la population Burundaise car il peut aussi inciter la population à la révolte.

De la part de la part de cette correspondance à l’endroit des journalistes et du public, le journaliste ne peux pas user du droit d’autrui pour en abuser mais plutôt d’adopter un langage poli, respectueux de la vie des gens.

Le CNC demande aux responsables des médias de ne pas se contenter de l’équilibrisme mais plutôt de trier les messages qui requièrent un intérêt pour le public pour qui les journalistes sont appelés à travailler.

Le CNC demande aux journalistes de ne pas tomber dans les pièges en diffusant des informations qui ne relèvent pas de l’objectivité , des erreurs professionnelles selon toujours cette correspondance.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

936 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Elections 2020, la contribution qui fait couler beaucoup d’encre et de salive



a

Rumonge :Le législatif « contredit » ou « corrige » l’exécutif



a

"Le retrait du Burundi de la CPI n’est pas synonyme de l’impunité", dit la Ministre de la Justice



a

Des engins de pêche prohibée saisis à Rumonge



a

Conflit de représentation au sein de la coalition COPA : MUTABAZI dans les collimateurs



a

Une forte présence des militaires et policiers à Ngagara



a

BURINGA –Des personnes en provenance d’un enterrement attaquées



a

Burundi : Trente civils tués en 2 semaines, la Ligue Iteka s’inquiète



a

Les négociations de Bujumbura suspendues ce samedi



a

Deux civils tués et un policier grièvement blessé au centre-ville Bujumbura.





Les plus populaires
Simples faussaires ou administration parallèle ? ,(popularité : 1 %)

Un nourrisson éloigné de sa maman à base de conflits,(popularité : 1 %)

Cibitoke : Des écoles détruites par les pluies torrentielles,(popularité : 1 %)

Les prix des denrées alimentaires triplent : l’OBR et la Regideso pointés du doigt ,(popularité : 1 %)

A qui profite la limitation des libertés publiques ?,(popularité : 1 %)

Vente par voie parée : La Cour Constitutionnelle se déclare incompétente,(popularité : 1 %)

La police interdit l’exportation des mandarines.,(popularité : 1 %)

Kinama , un marché qui pue,(popularité : 1 %)

IPR : Pourquoi le traitement inéquitable des fonctionnaires ?,(popularité : 1 %)

Les étudiants décident de regagner les auditoires.,(popularité : 1 %)