Le gouvernement burundais accuse l’UE d’être derrière le plan de déstabilisation des institutions républicaines


Le gouvernement burundais déclare être en possession d’un document portant sur la probable implication de l’union européenne dans la déstabilisation des institutions républicaines notamment la tentative de changement de régime au Burundi. De ce document, le Gvt burundais croit avoir trouvé à travers ce document une réponse à certaines interrogations qu’il se posait longtemps avant.



Par: Isanganiro , mardi 6 juin 2017  à 16 : 07 : 56
a

Dans un communiqué de ce lundi, le gouvernement burundais déclare en effet avoir un document portant sur la probable implication de l’union européenne dans la déstabilisation des institutions républicaines notamment la tentative de changement de régime au Burundi.

Le porte parole du gouvernement indique que ce document constitue une réponse à certaines questions que Bujumbura se posait avant, sur les raisons des pressions politico diplomatiques de l’EU contre le Burundi , notamment en rapport avec la prise de certaines décisions de la part de l’organisation, qu’il accuse d’avoir procédé à des financements à l’endroits des personnes impliquées dans la déstabilisation des institutions républicaines, jusqu’à vouloir changer de régime.

Selon le porte parole du gouvernement, ces éléments viennent s’ajouter à d’autres, ce qui ont poussé le gouvernement du Burundi à dénoncer une probable main étrangère dans les actes de "sabotage" de promouvoir la paix et la démocratie au Burundi particulièrement le processus conduisant aux élections de 2015. Et d’ajouter Nzobonariba que le document en circulation pourrait, précise t-il, accréditer la thèse selon laquelle certains acteurs de l’EU nourrissent depuis un certain temps le désir d’opérer un changement de régime au Burundi.

Selon ce communiqué, le gouvernement du Burundi dit avoir pris note de ce document et compte se pencher et analyser en profondeur les probables influences qu’aurait exercés la politique de l’Union européenne contre le Burundi dans la prise de certaines décisions. La déclaration intervient à quelques jours de la présentation à Genève, mi-juin, du rapport sur la situation des droits de l’homme au Burundi, lequel rapport est déjà rejeté par Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

209 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa





Les plus populaires
Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 14 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 14 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 12 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 11 %)

Des manifestations aux allures de violences ciblées ,(popularité : 11 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 11 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 11 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 11 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 10 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 10 %)