En moins de 24heures, Bujumbura perd ses quatre citadins


Quatre personnes trouvent la mort à moins d’un jour dans différents coins de la capitale Bujumbura. Trois ont été tuées dans la soirée de ce mercredi alors qu’un autre a été lynchée en pleine journée.



Par: Isanganiro , jeudi 15 juin 2017  à 15 : 48 : 54
a

De ces victimes, au Sud de la Capitale Bujumbura, deux personnes ont été tuées et huit autres blessées, lors de l’explosion d’une grenade lancée dans un groupement de gens à Musaga en commune urbaine de Muha ; c’était vers 18 heures et demi le mercredi 15 Juin 2017. La grenade a été lancée près d’une station de la gare du sud par des personnes non encore identifiées. L’information est confirmée par la police nationale qui toutefois ne précise pas l’identité de l’auteur. Les personnes qui ont succombé étaient des chauffeurs. La gestion du parking serait à l’origine du forfait, estime la police.

Sur ce chapitre, au nord de la capitale, dans la zone de kamenge, une personne a été tuée par balle. La police parle d’un bandit qui tentait de s’évader à d’une voiture après avoir volé des caisses de bières.

Cela étant, dans la mi journée du jeudi 15 Juin, un homme a été tué par balle dans la zone de Kinindo au sud - ouest de la capitale de la part des gens non encore connus. Selon le porte parole adjoint de la police nationale Moïse Nkurunziza, la victime connue sous le non d’Aimable Hakizimana a été interceptée juste à l’entrée de son domicile vers 11heures, heure locale. Les auteurs de ce crime sont partis avec tout argent qu’il avait sur lui. Hakizimana est un retraité , ancien travailleur de la Banque de République du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

221 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Nous ne savons rien du fonctionnement des feux tricolores », disent certains conducteurs



a

Un incendie près de la Station Mogas Kigobe



a

La criminalité en recrudescence à Musaga



a

Burundi : Il est libre après une semaine de détention en RD Congo



a

Week end Sécurité : Le bilan s’alourdit du jour le Jour



a

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta



a

Muyinga : Un papa brule son fils



a

Bubanza : Le retour des femmes /hommes adeptes d’Eusebie crée de remous dans les familles de Musigati



a

Le trafic des êtres humains inquiète les sénateurs burundais



a

GATUMBA : Les Familles des personnes enlevées dans le désespoir





Les plus populaires
« Nous ne savons rien du fonctionnement des feux tricolores », disent certains conducteurs ,(popularité : 9 %)

Manifestations anti 3è mandat : Une image d’honneur qui fait verser les larmes !!!,(popularité : 6 %)

La sécurité est relativement bonne sur le territoire national,(popularité : 4 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 4 %)

Deux personnes tuées et une autre blessée dans une fusillade à Muyira,(popularité : 3 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 3 %)

Rukoko : Les liens ne sont pas au rendez vous entre les militaires et les gardiens de vaches,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 3 %)

Cambriolage des banques : Des bandits dans le filet de la police ,(popularité : 3 %)