Lycée Kiremba-Sud : Finie l’obscurité


Depuis le soir de ce vendredi 16 juin 17, 9 salles de classe et un bureau de l’aide-économe au Lycée Kiremba-Sud en commune et province Bururi sont éclairés grâce à l’énergie solaire. L’étude du soir et l’encadrement des élèves internes sont désormais possibles grâce à ce don offert par les anciens élèves de ce lycée. Les élèves et le Directeur de cette école qui faisait face aux coupures prolongées du courant électrique fourni par la REGIDESO s’en réjouissent.



Par: Isanganiro , lundi 19 juin 2017  à 08 : 07 : 30
a

Il s’agit de 4 salles de classe des premières années post- fondamentales, 3 salles des secondes scientifique B et Lettres Modernes ,2 autres des 1ères scientifique B et Lettres Modernes et un bureau de l’aide-économe de cette ancienne Ecole Normale devenue plus tard le Lycée Kiremba-Sud qui sont éclairés depuis ce vendredi 16 juin 17 à partir de l’énergie solaire.

Emile Kabibe, Préfet des Etudes à cette école du sud du Burundi, dit que ces salles de classe ont été priorisées car abritant les 542 élèves internes à cette école. De son coté, André Kanyabitabo, Directeur de cette école qui a réceptionné ces équipements des anciens élèves de ce lycée ce samedi 17 juin 17, dit que c’est un don venu à point nommé car, explique-t-il, il était devenu quasi- impossible d’encadrer de jeunes adolescents qui ne font pas l’étude nocturne deux nuits de suite voire trois suite aux coupures prolongées du courant électrique fourni par la REGIDESO devenues monnaie courante ces derniers mois.

Florence Niyoyankunze, déléguée générale à cette école, abonde dans le même sens que son Directeur et tous deux voudraient que les interventions des anciens élèves de cette école aillent jusqu’au jumelage de cette école à d’autres des pays développés.

Cela a été une occasion en or aux anciens de ce lycée de dire merci particulièrement à ce Directeur qui part à la retraite d’ici décembre 2018 après avoir piloté avec brio cette école pendant plus de 30ans. A coté du certificat d’honneur lui remis au nom de tous les Directeurs qui ont dirigé cette école, une voiture TI et un ordinateur portable lui ont été remis à titre privé.

Charles Kabwigiri, qui présidait cette délégation des anciens élèves du lycée Kiremba-Sud, a recommandé aux élèves de bien entretenir ces équipements chers mais fragiles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

281 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 4 %)

Le Burundi classé plus corrompus en Afrique de l’Est, mais avance en économie ,(popularité : 3 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 3 %)

La Chine continue à appuyer le Burundi,(popularité : 3 %)

Mwaro bientôt désenclavée !,(popularité : 3 %)

Inégale circulation de la monnaie : Une entrave pour l’accès au crédit,(popularité : 3 %)

Les enjeux autour de la prochaine convention sur l’exploitation du port de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Une loi sur la presse aussi contre la transparence macroéconomique ,(popularité : 3 %)

Le Burundi se prépare à la migration numérique,(popularité : 3 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 3 %)