Le Burundi pour plus de troupes en Somalie




Par: Désiré Nimubona , lundi 12 septembre 2011  à 08 : 24 : 58
a

Le Burundi n’est pas opposé au renvoi des autres troupes supplémentaires en Somalie si cela s’avère nécessaire. L’intention a été manifestée par le président de la république Pierre Nkurunziza qui recevait ce lundi, le président de la Somalie, Sheikh Ahmed en visite au Burundi.

Si nécessaire, a souligné le président de la république du Burundi, pourra aussi envoyer des troupes supplémentaires en Somalie dans le but d’occuper des positions et postes laissés par les insurgés, qui viennent de se sauver à toute vitesse suite au courage de l’Amisom.

Cependant, souligne le président de la république du Burundi, la Somalie et son peuple est invité à prendre les choses en main, surtout en préparant des forces de sécurité qui vont remplacer valablement la mission de maintien de la paix en Somalie, une fois terminée.

Le président de la république a aussi annoncé que le conseil de sécurité de l’Union Africaine qui se tiendra dans les jours qui viennent se penchera aussi sur le rappel des pays qui ont promis d’envoyer des troupes en Somalie, d’honorer leurs engagements.

Les pays comme le Nigeria et le Malawi avaient promis d’envoyer leurs troupes en Somalie dans le cadre d’une mission de l’Union Africaine pour le Somalie, AMISOM. Cependant, leurs promesses n’ont pas été honorées.

Le président somalien a peut-être trouvé quelque chose dans l’esprit burundais au front en Somalie. Avant de demander toute chose, il a d’abord remercié au président burundais d’avoir envoyé des soldats expérimentés chasser les insurgés qui étaient devenus des chefs de guerre.

« Il était porteur d’un message de remerciement de l’action accompli par la mission de paix en Somalie surtout que presque la totalité de Mogadiscio est désormais sous le contrôle de l’AMISOM et du gouvernement de transition de la Somalie » a souligné le président Pierre Nkurunziza.

L’Ouganda a aussi promis d’envoyer 2.500 hommes supplémentaires dans le but d’occuper les positions laissées par les insurgés somaliens Al Shabab, lié à l’organisation terroriste Al Quaeda.

La mission de maintien de paix en somalie commence à intéresser certains états dont le Sud Soudan. Le ministre des affaires étrangères de ce « pays-bébé » vient d’annoncer que le Sud Soudan allait offrir à l’UA des soldats pour l’AMISOM. C’était le jour de son adhésion à l’Union Africaine.

Le Sud Soudan a eu son indépendance depuis le 9 juillet 2011 après sécession avec le nord.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

846 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 78 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 13 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 11 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 5 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 4 %)

Des policiers burundais attendus en Centrafrique ,(popularité : 4 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 3 %)