Burundi : Suspension de certains partis politiques et de l’Association RPA


Le ministère de l’Intérieur a procédé à la suspension provisoire de l’association de la Radio Publique africaine. Les fondateurs ont fui le pays au lieu de répondre devant la justice, explique le ministère. Cette suspension n’a pas oublié certains partis politiques irréguliers en rapports tel que le prévoit la loi.



Par: Isanganiro , jeudi 13 juillet 2017  à 18 : 01 : 42
a

Dans une ordonnance ministérielle de ce mercredi, le ministère Burundais de l’intérieur a provisoirement suspendu l’association de la Radio Publique Africaine. Selon le porte-parole de ce ministère, l’Association RPA a collaboré avec les auteurs du putsch manqué de 2015. Térence Ntahiraja ajoute en outre qu’ils attendaient que la lumière soit donnée par la justice burundaise. "Au lieu de répondre devant la justice, les fondateurs et les membres ont pris le large", a dit Ntahiraja . Il précise que le ministère suspend provisoirement l’Association Publique Africaine mais pas la Radio Publique Africaine car la suspension de la radio est du ressort du CNC, Conseil National de la Communication.

A la suite de la liste, sept partis politiques ont été suspendus par le même ministère de l’Intérieur. Selon une autre ordonnance de ce mercredi, il s’agit du parti PIT, VERT -Intwari, CDP, NADDEBU, SONAVI, RUSANGI et Abahuza. De ce document, ces formations politiques sont accusées par le ministre Pascal Barandagiye de ne plus fonctionner depuis un certains temps, de ne pas transmettre de rapport financier et annuel ainsi que la liste des membres des organes dirigeants depuis plus de trois ans comme l’exige la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques au Burundi.

Ces partis rejoignent le parti MSD qui a été suspendu en début de l’année en cours. Le ministère de l’Intérieur et de la formation patriotique accuse le président de ce parti Alexis Sinduhije d’entretenir une rebellion en gestation qui vise à attaquer le Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

220 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 52 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 3 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 3 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 2 %)

Agathon Rwasa dénonce une manœuvre de son arrestation par le pouvoir de Nkurunziza,(popularité : 2 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

La société civile peint au noir le bilan politico-économique du Burundi ,(popularité : 2 %)

Un bâtiment demandé par le Burundi en mémoire des bonnes relations sino-burundaises ,(popularité : 2 %)