Burundi : Des maisons et enclos brulés à Musongati


Deux maisons, deux enclos et un terrain ont été incendiés ces deux derniers jours sur la colline Nyabigozi en commune Musongati dans la province Rutana. J.Damascène Arakaza, administrateur communal de Musongati, appelle à sa population à plus de vigilance.



Par: Isanganiro , dimanche 16 juillet 2017  à 19 : 01 : 05
a

Sur la sous-colline Nkeyuke de cette colline de Nyabigozi, une maison servant de bistrot de la bière locale (urwarwa) appartenant à Sakubu Léonidas a été incendiée ainsi qu’un terrain de 30X30m d’à coté vers minuit de ce vendredi 14 juillet 17.Presqu’au même moment, les enclos de Nyawenda Nestor et son fils Ndayishimiye Joseph brulaient en partie selon J.Damascène Arakaza, administrateur communal de Musongati qui informe que l’auteur de ces incendies criminels n’a pas été identifié.

Ce samedi matin, poursuit l’administrateur de Musongati, une réunion de sécurité a été tenue sur cette même colline pour apaiser les esprits. Mais, cela n’a pas empêché qu’une autre maison d’un certain Baragasirika de cette même colline prenne feu vers 3h du matin de ce dimanche sans pouvoir ici aussi identifier les auteurs.

Cette autorité communale demande à sa population et aux comités mixtes de sécurité d’être attentif s et rester solidaires pour stopper cette barbarie humaine étrange dans cette localité. En ce qui concerne l’administration, des mesures allant dans ce sens tenues secrètes ont été arrêtées, indique l’administrateur de Musongati qui ajoute que des enquêtes sont en cours pour identifier et traduire en justice les auteurs de ces actes criminels.
.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

198 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 15 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 3 %)