Cibitoke : Embuscade tendue sur la RN5


Un véhicule de type Toyota Hiace est tombée dans une embuscade tendue par des hommes armés la nuit dernière. Le bilan fait état d’une personne tuée, une autre grièvement blessé alors que le véhicule a été incendié.



Par: Isanganiro , dimanche 23 juillet 2017  à 14 : 18 : 44
a

Selon la police burundaise, une personne tuée, une autre grièvement blessée et un véhicule de marque Hiace calciné. Tel est le bilan provisoire d’une embuscade tendue dans la nuit de samedi à dimanche par un groupe armé sur la route Bujumbura-Cibitoke dite RN5. Le porte parole du ministère de la sécurité publique Pierre Nkurikiye indique que les auteurs de cette embuscade sont 4 hommes armés de fusils de type calashinkov. Dressant le bilan de cette attaque, il indique que le nommé Asman, chauffeur du véhicule est mort sur le champ. Il ajoute que les tirs ont également blessé une autre personne qui était à bord et que le minibus a été incendié comme le précise les sources policières.

L’accès interdit aux journalistes

Sur cet axe, la circulation a été momentanément perturbée. Une présence massive des hommes en uniforme était observable sur le lieu du crime dans l’avant midi de ce dimanche comme l’indique la correspondante de la Radio Isanganiro dans les province de l’Ouest du pays. Cela étant, cette journaliste a eu du mal à couvrir cet incident. Spès Caritas Kabanyana, indique qu’ une fois sur le lieu, les forces de l’ordre n’ont pas facilité sa tache. Elle fait savoir que son téléphone portable a été saisi et toutes les photos prises effacées. Par après, son téléphone mobile lui a été remis avant d’être sommée de vider les lieux.

Le ministre de l’information et de la communication affirme que les forces de sécurité n’ont pas commis de fautes en écartant la journaliste de la radio Isanganiro de l’endroit où avait eu lieu une embuscade à Kagunuzi en province de Cibitoke. Nestor Bankumukunzi soutient plutôt que c’était une manière de la protéger. Toutefois, Monsieur Bankumukunzi appelle toute personne qui détient de l’information à la donner aux journalistes en train de faire des reportages.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

186 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 32 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 7 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 3 %)

Expulsion de Pasteur Sosthène Serukiza ; L’Intérieur donne les raisons ,(popularité : 3 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 2 %)

Kirundo : séance de prière ponctuée de violences,(popularité : 2 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 2 %)