Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée


Cette commune enregistre une forte densité démographique à raison de 900 habitants km2. Un grand défi déplore les autorités communales et provinciales.



Par: Isanganiro , mercredi 26 juillet 2017  à 15 : 10 : 42
a

Gatara est l’une des 9 communes que compte la province Kayanza situé au nord du Burundi. A elle seule, 103.096 km2 avec 98 615 habitants jusqu’ au mois de juin 2017 précise Dévote Ndayizeye administrateur communal.

Certains des habitants de cette province disent avoir compris la relation limitation des naissances-qualité de vie des ménages. Nshimirimana Evelyne habite la colline Nyarurambi de cette commune de Gatara. Elle a trois fils. Elle se demande ou vont construire ses enfants une fois adultes. Pour elle et avec l’exiguïté des terres, elle se demande ou vont –ils construire. Elle estime que même trois sont nombreux.

Eugénie Nshimirimana en a cinq. Cultivatrice, elle indique que les conflits familiaux ne cessent d’être enregistrés. Dans sa boutique au chef-lieu de la commune, Nshimirimana affirme qu’il n’y a pas assez d’espaces cultivables. Avoir plus d’enfants sans assez d’espaces revient à vivre une vie indécente.

Quid des autorités

C’est un grand défi à relever dit Dévote Ndayizeye, administrateur de la commune Gatara consciente de la surpopulation de sa commune. La sensibilisation est le seul moyen qui est apte à faire changer de comportement de cette population. Les femmes sont estimées à plus de 51 000 contre plus de 47 000 hommes.

De son côté, Anicet Ndayizeye gouverneur de la province Kayanza, certes sa province a des atouts mais aussi des obstacles notamment la démographie galopante. La population est estimée à environ 700 000 habitants pour 632 habitants/km2. Sur base des problèmes liés à ce défi, la sensibilisation des administratifs reste de mise.

Les neuf communes de la Kayanza sont : Gatara, Gahombo, Kayanza, Matongo, Muhanga, Butaganzwa,Kabarore, Rango et Muruta.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

142 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 36 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 32 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 26 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 10 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 8 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 6 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Mwaro : La pression démographique, un défi à l’enseignement,(popularité : 5 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 4 %)