Burundi : Certains agents de banque accusés de corruption dans l’octroi des crédits


Certains commerçants du sud du Burundi accusent certains agents des banques surtout les Gérants de corruption et de clientélisme dans l’octroi des crédits bancaires. Dans une rencontre avec ces commerçants ce jeudi 3aout 2017 à Rumonge, l’Association des Banques et Etablissements Financiers leur demande de contribuer dans la dénonciation de ces cas.



Par: Isanganiro , dimanche 6 août 2017  à 09 : 33 : 17
a

Selon certains clients des Banques et Etablissements financiers du sud du Burundi, certains agents des institutions financières surtout leur gérants exigent des pots de vain ou mettent en avant le clientélisme dans l’octroi des crédits bancaires aux demandeurs. Ceci pèse lourdement sur ces clients qui doivent payer les intérêts et du crédit réellement reçu et de la somme versée à l’agent de banque.

Dans une réunion avec les commerçants opérant dans les provinces de Bururi, Makamba, Rutana et Rumonge à Rumonge ce jeudi à Rumonge, l’Association des Banques et Etablissements Financiers n’a pas nié les faits et Cyrille Sigejeje, Administrateur Directeur Général de la Banque de Gestion et de Financement et qui était l’un des conférenciers du jour a demandé le concours de ces demandeurs de crédits dans la dénonciation de ces cas qui ternissent l’image des Banques et Etablissements Financiers afin de les licencier.

L’Association des Banques et Etablissements Financiers(ABEF) et les commerçants du sud du Burundi échangeaient sur les mécanismes et conditions d’accès aux services financiers ainsi que les contraintes de réalisation des garanties dans l’industrie bancaire au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

239 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 20 %)

L’Agence Buundaise d’Investissement dresse un bilan positif et espère encore à un bon classement,(popularité : 9 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 8 %)

Burundi : Une nouvelle taxe sur éducation est en cours de préparation,(popularité : 6 %)

Le Burundi classé plus corrompus en Afrique de l’Est, mais avance en économie ,(popularité : 5 %)

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout,(popularité : 5 %)

Vente des hypothèques : un autre tare dans le système bancaire Burundais,(popularité : 5 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 5 %)

L’armée Burundaise, est elle capable de nourrir ses hommes ,(popularité : 5 %)

Le Burundi s’active pour la mutation vers le numérique,(popularité : 5 %)