Muyinga : Un site pour moulins touche par l’incendie


Entre une heure et 4heure du 10 Aout,9 moulins, plus de trente tonnes de mais et une dizaine de tonnes de manioc sont partis en fumée suite à l’incendie qui a éclaté au quartier Swahili de la ville de Muyinga.Un court-circuit serait à l’origine de cet incendie d’après les propriétaires des biens calcinés. La police a pu maitriser le feu mais n’a pas encore déterminé l’origine de cet incendie.



Par: Isanganiro , samedi 12 août 2017  à 17 : 55 : 26
a

Dans la nuit du 10 Aout 2017,un incendie a éclaté dans le quartier Swahili de la ville de Muyinga. Neuf moulins et d’autres biens tels la farine de maïs et du manioc sont partis en fumée d’après le Commissaire de police de protection civile croisé sur place dans la petite matinée.

Les propriétaires des biens calcinés affirment qu’au total douze moulins étaient dans les stands détruits et que plus de trente tonnes de farines parties en fumée.L’origine de l’incendie pourrait être un court-circuit du courant électrique d’après les commerçants en désolation. La REGIDESO nous prive du courant pendant la journée pour le faire retourner pendant la nuit ou personne n’est là pour la maintenance des équipements,déclarent-ils.

La police en charge de la protection civile ne donne pas de confirmation sur l’origine présumée de l’incendie. Le feu a pu être maitrisé par les sapeurs-pompiers, déclare un agent de police pour qui, le pire se serait produit si le feu s’étendait au bâtiment proche du stade Umuco de Muyinga. La valeur des biens calcinés est estimée à environs 100 millions de francs BIF.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

121 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi-Sécurité : Les jets des grenades au cœur des préoccupations dans la capitale



a

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés



a

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème



a

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue



a

Rumonge de nouveau frappé par des intempéries



a

Mwaro : 17 maisons détruites ce Jeudi à Ndava suite à la pluie



a

Deux familles de Makamba demandent un ticket de retour depuis Muyinga



a

Un samedi fatal aux cuisinières des pêcheurs de Rumonge



a

Rumonge a accueilli une autre vague de réfugiés congolais



a

La nouvelle saison pluvieuse surprend le Burundi





Les plus populaires
Burundi-Sécurité : Les jets des grenades au cœur des préoccupations dans la capitale,(popularité : 11 %)

6 bandits armés abattus au centre-ville Bujumbura,(popularité : 7 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 5 %)

ISALE/SECURITE : Pontien BARUTWANAYO n’est plus,(popularité : 4 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 4 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 4 %)

Recrudescence de la criminalité en Mairie de Bujumbura : 5 tués en zone Cibitoke,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 3 %)