Burundi : Une campagne longtemps attendue pour une probable réduction de paludisme


Du 18 au 22 Septembre, la période de la campagne de distribution des moustiquaires imprégnée d’insecticides au Burundi. Près de 6.500.000 moustiquaires imprégnées d’insecticides seront distribués ; précise le ministère de tutelle, une activité qui était longtemps attendue par les détenteurs de bons trois mois durant.



Par: Isanganiro , lundi 18 septembre 2017  à 13 : 29 : 20
a

Selon le porte parole du ministère de la santé publique et de lutte contre le sida, c’est ce lundi 18 Septembre qu’a commencé dans tout le pays une campagne de distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action. Dr Thaddée Ndikumana précise que les lieux de distributions sont les centres de santé et d’autres places que les autorités locales auront à préciser.

A chaque bon qui a été délivré le ministère de la santé, précise Thaddée , correspond à un moustiquaire imprégnée. Selon ce ministère, les ménages qui n’ont plus de bons suite à une perte éventuelle, ils seront servis au cours de la dernière journée en présence d’un administratif à la base, martèle le porte parole Thaddée Ndikumana.

Selon ce ministre, près de 6.500.000 moustiquaires imprégnés seront distribués au cours de cette période du 18 au 22 Septembre ; une campagne qui est effectuée après que le ministère ait déclaré au début de cette année le paludisme comme étant une épidémie au Burundi. Les responsables de la santé demandent à la population bénéficiaire de ces moustiquaires de les utiliser pour couvrir leurs lits et de ne pas les écouler vers les marchés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

112 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout



a

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 36 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 30 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 29 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 16 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 16 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 6 %)

Bouteilles plastiques usagées, déchets « profitables »,(popularité : 5 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 5 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 4 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 3 %)