Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 14 Karadiridimba 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Rumonge a accueilli une autre vague de réfugiés congolais


24 congolais composés essentiellement d’enfants originaires de Mboko dans le Sud-Kivu ont été accueillis par le service de migration de Rumonge l’avant-midi de ce vendredi 29 septembre 2017 au port commercial de Rumonge. Ces congolais disent qu’ils fuient l’insécurité qui prévaut dans cette partie de la République Démocratique du Congo. C’est la deuxième vague de réfugiés congolais accueillis à Rumonge en une semaine.



Par: Isanganiro , vendredi 29 septembre 2017  à 22 : 07 : 51
a

Il s’agit de trois familles congolaises comptant en leur sein 15 enfants que le service des migrations de Rumonge a accueillis au port commercial de Rumonge entre 10h et 11h de ce vendredi 29 septembre 2017. La première famille comptait le chef de famille, son épouse, 8 enfants et 3 petits frères du chef de famille. La deuxième comptait le chef de famille, sa femme et 4 enfants au moment ou la troisième famille était composée de Monsieur et Madame et leurs trois enfants.

Sur leurs cartes d’électeurs qu’ils ont présentées à la police, il était mentionné qu’ils sont tous originaires du territoire de Fizi dans le Sud-Kivu. Pourtant, ceux qui se sont exprimés disent qu’ils sont natifs de Mboko mais qu’ils étaient partis à Fizi s’en employer lors de leur enrôlement. Selon leurs dires, ils étaient donc revenus dans leur terre natale à Mboko quand cette localité est tombée sous le contrôle des rebelles mai-mai commandés par un certain Yakutumba en début de cette semaine.

Après avoir eu écho d’une probable contre-attaque de Forces Armées de la République Démocratique du Congo pour une éventuelle reprise de cette localité, ces congolais disent avoir anticipé en fuyant vers le Burundi en passant par Fizi.

Les informations obtenues de la police à Rumonge indiquent que la branche du Haut Commissariat pour les Réfugiés au Burundi (HCR/Burundi) en collaboration avec l’Office National pour la Protection des Réfugiés et des Apatrides (ONPRA) se sont saisis du cas et ont transféré tous ces congolais vers le camp de transit de Cishemere en province de Cibitoke le soir de ce même vendredi. Ils y rejoignent 14 autres congolais y transférés ce mardi 26 sept.-17 au lendemain de leur arrivée à Rumonge à partir de Fizi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

155 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC





Les plus populaires
Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface,(popularité : 6 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 5 %)

Le gouvernement dit ignorer le plan safisha, la société civile toujours inquiète ,(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 4 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 4 %)

Burundi : des Généraux font la loi,(popularité : 4 %)

Bujumbura-IWACU : Une semaine en homage au journaliste Jean Bigirimana,(popularité : 4 %)

RDC : Les Etats Unis demandent au M23 de déposer les armes sans conditions ,(popularité : 4 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 4 %)