Un samedi fatal aux cuisinières des pêcheurs de Rumonge


Samedi 30 septembre 2017, les femmes et les enfants de Magara en commune Bugarama de la province Rumonge ont manifesté pour réclamer le départ des femmes cuisinières des pêcheurs qu’ils accusent de destructrices des familles. C’est cette décision qui est finalement prise par le gouverneur de Rumonge.



Par: Isanganiro , lundi 2 octobre 2017  à 17 : 30 : 25
a

Les femmes et les enfants de Magara sont descendus dans la rue le matin de samedi 30 septembre 2017. Avec pancarte à la main, ils s’insurgeaient contre les femmes qui cuisinent pour les pêcheurs qu’ils accusent d’être à l’origine de la dislocation de plusieurs familles et les manifestants exigeaient purement et simplement leur départ .

L’intervention du gouverneur de Rumonge après cette manifestation a été en faveur des manifestants. Juvenal Bigirimana gouverneur de Rumonge a décidé l’arrêt immédiat des activités de ces cuisinières des pêcheurs et à ordonné le retour immédiat chez elles des cuisinières non natives de la province Rumonge .Cependant, puisque la constitution burundaise autorise à tout burundais de s’installer où il veut sur le territoire national, le gouverneur de Rumonge exige que celle qui décidera de rester sera surveillée qu’elle a un travail.Selon le gouverneur de Rumonge, Ces femmes cuisinières des pêcheurs sont un des facteurs de propagation du VIH/sida et sont à l’origine de plusieurs abandons scolaires en province Rumonge.

Cette décision est tombée deux jours après qu’une femme d’un pêcheur eut été battue puis déshabillée au vu de tout le monde alors qu’elle réclamait son tricot que son mari avait donné à une cuisinière sans son accord. Interrogée à ce sujet, Saidate Nishimwe représentante de ces cuisinières des pêcheurs en commune Rumonge reconnaît la méconduite chez certaines d’entre elles mais dénonce cette globalisation qui met en difficulté les nombreuses cuisinières intègres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

169 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit



a

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent



a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins





Les plus populaires
Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 9 %)

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire,(popularité : 4 %)

Rançons sur le lac Tanganyika ,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 3 %)

Rukoko : Les liens ne sont pas au rendez vous entre les militaires et les gardiens de vaches,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Sinunguruza demande aux corps de sécurité de doubler de vigilance aux Al Shebab ,(popularité : 3 %)

Le Burundi pour plus de troupes en Somalie,(popularité : 3 %)

Des victimes de trop des excès de vitesse à Cibitoke ,(popularité : 3 %)