Deux familles de Makamba demandent un ticket de retour depuis Muyinga


Douze personnes reparties sen deux familles viennent de passer un mois au centre d’accueil des refoulés en commune Muyinga. Ces rapatriés à partir du camps des réfugiés de Nduta en Tanzanie s’attendent impatiemment à être transférés dans la province d’origine à savoir Makamba mais le moyens de déplacement font défaut.



Par: Isanganiro , vendredi 6 octobre 2017  à 17 : 12 : 44
a

Gorth Ndayisenga et Goreth Ntahomvukiye, sont deux femmes, chacune avec cinq enfants qui viennent de passer un mois dans le centre des refoulés érigé sur la colline Kinazi de la commune et province Muyinga. D’après leurs dires, elles se sont rapatriées à partir du camp des refugiés de Nduta en République unie de la Tanzanie.

Rentrées moins vides, les deux familles affirment avoir tout laissé en Tanzanie car, s’étant dérobé avant le lancement officiel du rapatriement volontaires. A ce centre de Kinazi, elles vivent des vivres collectées par les volontaires de la croix rouge sur cette colline de Kinazi à coté du riz donné par le centre de développement familial CDFC.

Le grand problème que prouvent les deux familles est le froid car, disent -elles, pas de couverture pour se couvrir pendant la nuit là où elles dorment dans les tentes à même le sol. Leur souhait est de regagner leur province d’origine, Makamba.
Les sources administratives indiquent que les autorités de ces deux provinces, Makamba et Muyinga se sont contactés à cet effet mais, les moyens de déplacements ont fait défaut jusqu’aujourd’hui.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

191 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 41 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 4 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 4 %)

12 assaillants tués selon Col. Baratuza,(popularité : 3 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 3 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)