Burundi-Politique : Les religieux plaident pour les conditions favorables à la tenue des élections transparentes


Réunis à Arusha du 18 au 19 octobre 2017,les leaders religions catholique, protestants, adventiste et islamique demandent qu’en 2020 se tiennent des élections libres et transparentes. Ils disent soutenir également la non violence et le dialogue.



Par: Isanganiro , vendredi 20 octobre 2017  à 17 : 27 : 33
a

Dans un communiqué sorti conjointement par les représentants de différentes églises chrétiennes burundaises et l’Islam à l’issu d’une rencontre à Arusha en Tanzanie, ils réaffirment leur engagement dans la recherché et la consolidation de la paix au Burundi. Ces leaders reconnaissent les efforts du gouvernement burundais et les acteurs ; inclus le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et les leaders religieux burundais qui sont entrain de contribuer au retour des réfugiées. Ils encouragent également le gouvernement pour avoir donné les ordres à la police et à la population de protéger les biens des réfugiés.

Ces “hommes de Dieu” burundais excluent aucun plan de génocide au Burundi et encouragent le gouvernement burundais à poursuivre la voie de la réconciliation. Toutefois, ils craignent l’ethnicisassions du conflit burundais et expriment l’urgence de contribuer à la paix et la prévention de l’escalade de violences. Ils recommandent aux leaders politiques de prévenir la propagation des discours de division et tout propos incitant à la violence, et ainsi promouvoir la paix, l’unité et adopter les comportements non violents.

Ces religieux demandent en outre à la communauté international “de pourvoir à l’assistance aux élections de 2020” et parrainer le Burundi dans la voie de développement.

La rencontre de ces confessions religieuses a été appuyée par le Conseil Œcuménique des Eglises et le Bureau des Nations Unies sur la prévention du Génocide. Elle avait vu la participation des leaders de l’Eglise catholique, du Conseil National des Eglises du Burundi, de l’union des Eglises Chrétiennes, de la communauté Islamique du Burundi ; de la Confédération des églises et du réveil du Burundi et de l’Eglise Adventiste du Septième Jour.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

256 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 92 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 8 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 5 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 5 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 5 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 4 %)

Vers la dissolution de certains partis politiques,(popularité : 4 %)

Upd réunifié : un autre rebondissement ministériel est-il possible ?,(popularité : 4 %)

Une histoire de la nyakurisation politique ,(popularité : 4 %)