Burundi-Politique : Les religieux plaident pour les conditions favorables à la tenue des élections transparentes


Réunis à Arusha du 18 au 19 octobre 2017,les leaders religions catholique, protestants, adventiste et islamique demandent qu’en 2020 se tiennent des élections libres et transparentes. Ils disent soutenir également la non violence et le dialogue.



Par: Isanganiro , vendredi 20 octobre 2017  à 17 : 27 : 33
a

Dans un communiqué sorti conjointement par les représentants de différentes églises chrétiennes burundaises et l’Islam à l’issu d’une rencontre à Arusha en Tanzanie, ils réaffirment leur engagement dans la recherché et la consolidation de la paix au Burundi. Ces leaders reconnaissent les efforts du gouvernement burundais et les acteurs ; inclus le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et les leaders religieux burundais qui sont entrain de contribuer au retour des réfugiées. Ils encouragent également le gouvernement pour avoir donné les ordres à la police et à la population de protéger les biens des réfugiés.

Ces “hommes de Dieu” burundais excluent aucun plan de génocide au Burundi et encouragent le gouvernement burundais à poursuivre la voie de la réconciliation. Toutefois, ils craignent l’ethnicisassions du conflit burundais et expriment l’urgence de contribuer à la paix et la prévention de l’escalade de violences. Ils recommandent aux leaders politiques de prévenir la propagation des discours de division et tout propos incitant à la violence, et ainsi promouvoir la paix, l’unité et adopter les comportements non violents.

Ces religieux demandent en outre à la communauté international “de pourvoir à l’assistance aux élections de 2020” et parrainer le Burundi dans la voie de développement.

La rencontre de ces confessions religieuses a été appuyée par le Conseil Œcuménique des Eglises et le Bureau des Nations Unies sur la prévention du Génocide. Elle avait vu la participation des leaders de l’Eglise catholique, du Conseil National des Eglises du Burundi, de l’union des Eglises Chrétiennes, de la communauté Islamique du Burundi ; de la Confédération des églises et du réveil du Burundi et de l’Eglise Adventiste du Septième Jour.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

231 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »



a

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret



a

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes



a

Dix-huit ans après : Qu’en est-il du procès Ndadaye ?



a

Le parti MSD dans les rails de radiation



a

Fusion des deux FNL en un seul parti dénommé " FNL Iragi rya Gahutu Remy"



a

Burundi : L’assemblée Nationale burundaise réclame le projet de loi des finances



a

De la démocratie au Burundi, difficile d’en parler



a

Burundi : Le parti FNL prêt pour le financement des élections de 2020 au Burundi



a

Burundi : Jacques Bigirimana accuse son ancien patron de préparer une guerre





Les plus populaires
« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »,(popularité : 17 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 10 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 6 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 5 %)

Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 5 %)

Burundi : Le parlement discute du génocide et la venue des troupes de l’UA,(popularité : 5 %)

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes ,(popularité : 4 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 4 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 4 %)

Le parti MSD dans les rails de radiation ,(popularité : 4 %)