IGIRUBUNTU Thierry de retour chez lui


Après 6 mois de soins en France, suite à une tumeur qui cachait le nez et une partie de l’œil ; il retrouve les siens ce jeudi.



Par: Isanganiro , jeudi 26 octobre 2017  à 15 : 10 : 17
a

Agé aujourd’hui d’une année et deux mois, cet enfant natif de la colline Butavuka de la commune Rugazi en province Bubanza est arrivé ce mercredi à 2h du matin à l’aéroport international de Bujumbura. Une famille fran çaise a pris soin de lui durant cette période, ses parents étant restés au pays.

Sourire au lèvre, le petit Thierry présente aujourd’hui des cicatrices au visage. Cela n’inquiète nullement sa maman qui remercie du fond du cœur toute personé qui, de près ou de loin a contribué pour que son enfant puisse partir en France. Des remerciements à l’ endroit de de la Radio Isanganiro et de l’organisation Bon Samaritain.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

208 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les sachets « nous tuent à petit feu »



a

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie



a

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard



a

Bouteilles plastiques usagées, déchets « profitables »



a

Risque de fermeture de la formation du soir au Burundi



a

8ème heure à l’école , une heure de trop



a

Rumonge : Un conflit foncier entre l’église anglicane et un particulier



a

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé



a

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république



a

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs





Les plus populaires
Les sachets « nous tuent à petit feu »,(popularité : 16 %)

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république,(popularité : 4 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 2 %)

Rumonge : Un dernier redéploiement des enseignants ?,(popularité : 2 %)

Cooptation d’une note de 10% aux finalistes de l’école secondaire,(popularité : 2 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 2 %)

Rumonge : Un conflit foncier entre l’église anglicane et un particulier,(popularité : 2 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 2 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 2 %)