Savonor réclame l’enlèvement des bouteilles en plastiques flottant sur Kinyankonge


De nombreuses bouteilles en plastique d’eau et de jus s’observent sur la rivière Kinyankonge près de l’usine Savonor située dans le quartier industriel en mairie de Bujumbura. Le chargé de l’assurance qualité au sein de Savonor plaide pour que ces plastiques ne se déversent plus dans le lac Tanganyika pour plus de pollution.



Par: Isanganiro , vendredi 3 novembre 2017  à 16 : 30 : 38
a

Précisément, près de la route menant à l’aéroport international de Bujumbura, non loin de l’endroit appelé Chanic, c’est là où ces bouteilles sont prévisibles dans l’ affluent du lac Tanganyika connu sous le sobriquet de Kinyankonge. En plus de ces déchets plastiques qui y flottent, on y trouve également diverses emballages.

La grande quantité de ces est entassée près de l’Usine Savonnor sur le Boulevard Uvira. A la surface de l’eau flottent des bouteilles en plastique à tel point que l’eau n’est plus visible à cet endroit. Le chargé de l’assurance qualité au savonor place ailleurs l’origine de ces déchets ." La plupart de fois, nous sommes victimes des commérages de ceux qui pensent que toutes ces sortes de déchets qui se charrient par la Kinyankorwe proviennent du savonor, or c’est faux", déplore Gabriel Ninkingiye qui constate que tous les déchets en plastiques qui flottent sur cette rivière viennent d’ailleurs.

Gabriel Ninkingiye interpelle les institutions publiques chargées de la collecte et de la gestion des déchets d’intervenir avant que ces ordures ne se déversent dans le lac Tanganyika. L’usine de fabrication du savon, savonor fait partie de la liste des sociétés burundaises taxées de pollueuses du lac Tanganyika.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

199 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles



a

Environnement : Après Kiyange, c’est le tour de Gatumba



a

Plus de 25 chèvres atteintes par la peste à Bubanza



a

Qui a attribué les parcelles au bassin d’écrêtement de Buterere ?



a

La RN 17 devenue impraticable



a

La vallée de la rivière Murembwe de nouveau inondée



a

Des constructions au bord du Lac Tanganyika,quel avenir pour les amphibiens ?





Les plus populaires
Ngozi : Le calcaire, une richesse souterraine profitable à Busiga,(popularité : 2 %)

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie,(popularité : 2 %)

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies,(popularité : 2 %)

Les sites touristiques de Mwaro négligés,(popularité : 2 %)

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse ,(popularité : 2 %)

Burundi : Tout pour mettre fin au braconnage dans le parc de la Ruvubu,(popularité : 1 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 1 %)

Le Burundi a encore du chemin à faire dans la lutte contre la déforestation,(popularité : 1 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 1 %)

Bubanza, des ponts menacés par les pluies ,(popularité : 1 %)