SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance




Par: Isanganiro , lundi 13 novembre 2017  à 16 : 05 : 37
a

Un million six cent mille francs burundais est la somme nécessaire pour faire soigner le petit Manirakiza Donatien de 9 mois en France. Il a une langue toute rouge, gonflée qui déborde sa bouche. Durant ses 9 mois, il ne boit que du lait. Toyi Annonciate, sa maman attristée par l’état de santé de son enfant, demande assistance a toute charitable de lui venir en aide. Du cote de l’organisation Bon Samaritain qui aide cette famille a l’obtention des documents nécessaires, crie au secours. Une famille d’accueil en France attend l’enfant le 2 décembre de cette année pour une chirurgie. Originaire de la colline Nombe en commune Butezi de la province Ruyigi, l’enfant et sa maman viennent de passer 10 jours à l’hôpital militaire de Kamenge dans la chambre 301 dans le nouveau bâtiment. L’assistance est également la bienvenue au 79 44 50 16 ou le 75 44 50 16.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

306 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 12 %)

Des passagers manquent des bus à la gare du Nord,(popularité : 7 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 6 %)

Gihanga, 700 Fr Bu pour acheter un bidon d’eau potable ,(popularité : 6 %)

La Télévision Nationale : Des fortes pluies ont endommage son émetteur ,(popularité : 6 %)

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 5 %)

Burundi : La lèpre, une maladie qui frappe encore la population burundaise ,(popularité : 5 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 5 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 5 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 4 %)