« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »


Le facilitateur dans la crise burundaise aurait convoqué une autre session de dialogue à Arusha. La plateforme des opposants politiques, à majorité en exil, réunis au sein du CNARED annonce qu’elle ne participera pas à cette session



Par: Isanganiro , vendredi 17 novembre 2017  à 07 : 10 : 44
a

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le CNARED dit que cette session aurait pour objet de négocier le rapatriement des pourparlers. Pour cette plateforme « cela implique que la facilitation va mettre ce processus entre les mains du gouvernement burundais ».

Le CNARED s’indigne également que cette session semblerait destinée exclusivement à des gens triés sur le volet alors que d’autres sont exclus , « ce qui tranche avec le principe d’exclusivité et ne respecte pas les engagements pris par la facilitation, lors des rencontres qu’elle a eues avec le CNARED », lit-on dans ce communiqué.

Cette plateforme dit qu’elle se refuse alors de participer à cette session qui va consacrer la fin définitive de l’Accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation.
Elle demande à la communauté internationale de ne pas cautionner cette session. Selon ce communiqué du CNARED, la prochaine session es pourparlers inter Burundais est prévue du n26 novembre au 08 décembre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

181 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 3 %)

’’Une manifestation pacifique est possible’’, prédit l’opposition ,(popularité : 3 %)

Rwasa : Un référendum sur la constitution ne serait qu’une simple spéculation politicienne,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 2 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 2 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 2 %)