« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »


Le facilitateur dans la crise burundaise aurait convoqué une autre session de dialogue à Arusha. La plateforme des opposants politiques, à majorité en exil, réunis au sein du CNARED annonce qu’elle ne participera pas à cette session



Par: Isanganiro , vendredi 17 novembre 2017  à 07 : 10 : 44
a

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le CNARED dit que cette session aurait pour objet de négocier le rapatriement des pourparlers. Pour cette plateforme « cela implique que la facilitation va mettre ce processus entre les mains du gouvernement burundais ».

Le CNARED s’indigne également que cette session semblerait destinée exclusivement à des gens triés sur le volet alors que d’autres sont exclus , « ce qui tranche avec le principe d’exclusivité et ne respecte pas les engagements pris par la facilitation, lors des rencontres qu’elle a eues avec le CNARED », lit-on dans ce communiqué.

Cette plateforme dit qu’elle se refuse alors de participer à cette session qui va consacrer la fin définitive de l’Accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation.
Elle demande à la communauté internationale de ne pas cautionner cette session. Selon ce communiqué du CNARED, la prochaine session es pourparlers inter Burundais est prévue du n26 novembre au 08 décembre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

191 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 10 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 9 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 6 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 6 %)

FORSC : L’Unité Nationale se cherche encore,(popularité : 6 %)

Nyanza Lac vit aussi la dense de certains imbonerakure ,(popularité : 6 %)

Kayanza : Les débats pour les élections de 2015 au deuxième jour,(popularité : 6 %)

Les relations sino-Burundaise sont bonnes ,(popularité : 6 %)

L’ Uprona de la réhabilitation réclame un sursaut patriotique ,(popularité : 6 %)

L’UE prête à accompagner les élections de 2015,(popularité : 6 %)