Muyinga : Des propriétaires des termitières grignotent sur les moustiquaires


Par endroit, des termitières sont couvertes de portes en moustiquaires en commune de Muyinga. Faire le maximum de prises des termites(iswa) en ce mois de décembre préoccupe davantage certains propriétaires de ces termitières.



Par: Isanganiro , mercredi 22 novembre 2017  à 14 : 21 : 10
a

Sagatwe, la sous colline de Rutoke commune de Muyinga,est l’une des localités où les termites de la famille dite Iswa sont très appréciés. Décembre est le mois où ces insectes sortent des termitières, apprend-on de Kidende un habitant de Sagatwe. Il faut construire des abris pour pouvoir récupérer les iswa, ajoute -t-il, le doigt dirigé vers une termitière sur laquelle a été établi une cabane. Cette maisonnette empêchera aux termites de s’envoler, ajoute un autre propriétaire de termitière.

Les portes sont faites de moustiquaires pour bon nombre de ces abri à pièges. Les moustiquaires sont transparents et permettent de laisser passer la lumière attirant termites pendant la nuit, justifie le même homme sous couvert d’anonymat.

Les moustiquaires imprégnés d’insecticide ont été distribués dans tous les ménages de la province Muyinga pour lutter contre le paludisme sévissant dans la région. La bouffe est prioritaire, renchérit un jeune homme de Rutoke. Certains des propriétaires de ces termitières indiquent utiliser de vieux moustiquaires. Pour rappel les autorités sanitaires et administratives ne cessent d’inviter les habitants à utiliser convenablement les moustiquaires obtenus comme don.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

90 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 4 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Les personnes vivant avec le handicap demandent le respect de leur droit pour une autonomie effective,(popularité : 3 %)

La construction du tombeau du Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

Kirundo : La famine encore une fois à la porte ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !,(popularité : 3 %)

Droits de l’homme : Nouvelle contribution au nom de « solidarité locale » !,(popularité : 3 %)

Avenue de l’amitié et de la mission, enfin réhabilitées ,(popularité : 3 %)