Burundi : Les Batwa déplorent l’ exclusion au dialogue d’Arusha


Après la distribution des invitations de la 4ème session du dialogue inter burundais qui se déroule depuis ce lundi à Arusha, les batwa ne figurent pas sur la liste. L’association des Batwa au Burundi UNIPROBA demande d’être associée.



Par: Isanganiro , mardi 28 novembre 2017  à 16 : 41 : 39
a

Dans un point de presse animé ce mardi 28 Novembre 2017, l’association "Unissons-Nous pour la promotion des Batwa", UNIPROBA s’indigne contre l’exclusion de l’ethnie Batwa au dialogue inter burundais qui se déroule en Tanzanie. Cette ethnie minoritaire au Burundi indique que la constitution burundaise la reconnait et devrait participer dans tout ce qui concerne la vie du pays.

Emmanuel Ndengo, président de l’UNIPROBA évoque la violation de la constitution nationale en son article 13. "Cet article stipule principalement que tous les burundais sont égaux et qu’aucun burundais ne sera exclu de la vie du pays", dit-il.

Ce défenseur des droits la communauté Batwa demande avec insistance la communauté internationale de plaide pour la place des batwa dans le dialogue." que les Batwa soient associés dans le processus inter burundais".




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

98 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 8 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 5 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 4 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 4 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 4 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)