Le Burundi enfin abritera le sommet de la COMESA


Une délégation du secrétariat de la COMESA est arrivée à Bujumbura ce jeudi. Le Chef de cette délégation indique qu’ils viennent pour continuer les préparatifs du prochain Sommet des Chefs d’État qui se tient à Bujumbura au début de l’année 2018



Par: Isanganiro , jeudi 14 décembre 2017  à 20 : 39 : 03
a

Elle est composée de 7 délégués du secrétariat de la COMESA. « Nous sommes ici pour préparer le Sommet de la COMESA », a dit Martha Elimu, la chef de mission de cette délégation.

Pourtant, il n’ y a pas plus de 3 mois, le secrétariat de cette communauté avait sorti un communiqué pour annoncer qu’il suspendait la tenue de ce Sommet au Burundi.

Une série de critiques contre le Burundi avait été énumérée.

Parmi les imperfections qu’affichait Bujumbura pour abriter ce rendez-vous gigantesque, selon ledit communiqué, figuraient le manque d’infrastructures suffisantes dont les hôtels, un parc automobile suffisant, un débit de connexion suffisant et d’autres.

Sur ces inquiétudes, tout semble avoir changé. « Je ne pense pas que c’est ce qu’on avouns voulu dire. Seulement, on a dit qu’il fallait évaluer, travailler ensemble avec l’équipe du Burundi pour nous convenir que tout est prêt. Mais ça ne veut pas dire que le Burundi n’a pas la capacité d’abriter ce Sommet », a souligné Dr AlickMhizha, un des membres de la délégation.

Un Sommet ’’bénéfique’’ pour le Burundi

Pour Zephyrin Maniratanga, président de la commission chargée des préparatifs dudit Sommet, ce dernier apportera beaucoup d’avantages pour le Burundi.
Sur la question de savoir comment le Burundi a pu convaincre la COMESA," ceux qui avait rédigé ledit communiqué n’étaient pas ceux qui sont arrivés au Burundi pour s’enquérir de la situation réelle", a t-il répondu.

Et d’ ajouter Zephyrin Maniratanga que ce Sommet sera bénéfique, que ce soit pour les opérateurs économiques, mais aussi pour ceux qui veulent voir l’image du pays tel qu’elle se présente.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

157 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !





Les plus populaires
Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 100 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 36 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 4 %)

Burundi : Démocratie = Avoir un président Hutu selon le FNL,(popularité : 2 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 2 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 2 %)

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques,(popularité : 2 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 2 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)