Désormais une somme 50 mille fbu sera exigée pour être candidat autodidacte à l’Examen d’Etat




Par: Isanganiro , vendredi 15 décembre 2017  à 17 : 16 : 38
a

Selon l’ordonnance ministérielle du 04 décembre 2017, la ministre de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique précise que , dès l’année scolaire 2017-2018, chaque humaniste n’ayant pas réussi à l’examen d’Etat aura à payer une somme de 50.000FBU , frais d’inscription pour être candidat autodidacte. Cette somme sera versée à l’Office Burundais des Recettes OBR.

Selon cette même ordonnance, ces autodidactes se feront inscrire à leurs dernières directions scolaires. L’inscription sera possible après avoir présenté les quittances de versement de cette somme. Ces dernières seront envoyées au Bureau des Evaluations accompagnées de la liste , poursuit l’ordonnance.

Un avantage ou une barrière ?

Selon la coalition Bafashe bige , cette mesure constitue une barrière pour l’avenir de beaucoup d’élèves qui seront contraints de terminer à mi-chemin leur cursus. Me Jean SAMANDARI, président de cette coalition indique qu’en tenant compte de la pauvreté dans laquelle la population se trouve, les parents ne seront pas à mesure de payer cet argent. Il demande au ministre ayant l’éducation dans ces attributions de réviser cette ordonnance pour que ces élèves jouissent pleinement de leur droit à l’éducation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

311 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats





Les plus populaires
Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 56 %)

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...,(popularité : 36 %)

Gitega : Une fillette malformée attend beaucoup de vos gestes charitables,(popularité : 8 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 5 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 5 %)

Burundi : Journée internationale des consommateurs sur fond de grogne,(popularité : 5 %)

Le Burundi parmi les prochaines victimes de la famine, parle un rapport ,(popularité : 5 %)

La loi vient envenimer davantage la pauvreté des Burundais ,(popularité : 5 %)

Businde : Une autre Zebiya deuxième génération ,(popularité : 5 %)

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale ! ,(popularité : 4 %)