Burundi : L’hémicycle de Kigobe remplace 3 commissaires de la CVR


L’assemblée nationale du Burundi s’est réunie ce mardi 19 décembre pour remplacer trois commissaires de la commission vérité et réconciliation, CVR qui ne sont plus à leurs postes d’attache. Parmi les commissaires entrants, deux sont tutsi et un hutu.



Par: Isanganiro , mardi 19 décembre 2017  à 14 : 42 : 28
a

Selon le président de la Commission mixte et paritaire chargée de la présélection des candidats membres de la CVR, 64 personnes avaient déposé leurs dossiers pour les trois places vacantes . Au total, neuf aspirants ont été retenus parmi lesquels l’assemblée nationale devrait ce mardi 19 Décembre élire les remplaçants de Bernard Ntahoturi ( Vice - président de la CVR), Père Désiré Yamuremye et Hon. Didace Kiganahe.

Après présentations des projets de chacun des candidats, la plénière de Kigobe s’accorde sur trois noms. Il s’agit de l’abbé Pascal Niyonkuru (Hutu), Rév. Ninziza Clément Noé(Tutsi) et le cinéaste et chanteur Ngabo Léonce (Tutsi). Dans cette nouvelle équipe, l’assemblée nationale a placé sa confiance en la personne de Révérend Ninziza Clément Noé pour être 1er vice président de la commission.

Il y a une certaine période que les commissaires sortants n’étaient plus à leurs postes d’attache pour des raisons diverses selon les sources de la commission verité et réconciliation.

Pour Pascal Nyabenda, président de l’Assemblée nationale du Burundi, le remplacement de ces commissaires se déroule dans le strict respect de l’article 4 de la loi no 1/18 du 15 mai 2014 portant Création, Mandat, Composition, Organisation et Fonctionnement de la CVR.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

204 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points





Les plus populaires
La CNIDH sensibilise les autorités locales sur les principe de protection des droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Massacre des Banyamulenge : La vérité reste attendue ,(popularité : 2 %)

Patrice Mazoya est locataire de cette prison ,(popularité : 2 %)

Probablement veuve et orphelin à cause de Rwembe ,(popularité : 2 %)

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines,(popularité : 2 %)

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes,(popularité : 2 %)

L’Ombudsman est désavoué par certains des siens ,(popularité : 2 %)

Tanzanie : Sinduhije détenu atrocement, déplore Me Maingain,(popularité : 2 %)

Les déplacés de guerre ne sont pas disposés au retour sur leurs collines d’origines,(popularité : 2 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 2 %)