EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA


Alors que l’Assemblée législative de la Communauté Est-Africaine venait de se doter d’un nouveau président, les députés burundais parlent de violation de la loi et demandent le respect de la loi.



Par: Isanganiro , mercredi 20 décembre 2017  à 15 : 43 : 33
a

Les députés burundais de l’EALA (East African Legislative Assembly) déplorent la violation de la loi lors de de l’élection du président cette institution régionale. Dans un communiqué rendu public ce mercredi 20 Décembre 2017, ces délégués du Burundi expliquent que le parlement est-africain a violé l’article 53 du Traité pour l’Etablissement de l’EAC.

Cet article en son premier alinéa stipule que le président de l’EALA est élu suivant le roulement par les membres de cette assemblée pour un mandat de 5 ans. Dans le même communiqué, ils estiment que l’article 57 régissant l’EAC a été également violé.

Selon ces parlementaires, la tenue d’élection du président de l’EALA alors que les députés burundais et tanzaniens s’étaient retirés est le non-respect de l’article 12 du règlement d’ordre intérieur de l’EALA en matière de quorum.
" Le parlement ne peut être sans que le quorum de 2/3 de ces élus soit atteint", lit -on . Et à l’article 6 de compléter que pendant l’élection du président, au moins trois députés de chacun des pays membres doivent être présents. Ces députés justifient que cette élection s’est tenue en l’absence de la Tanzanie et du Burundi.

Ils regrettent néanmoins que cette violation de la loi ait eu lieu alors qu’ils avaient prévenu le greffier appelé Clerk en anglais. Ces élections controversées ont conduit le Rwandais Martin Ngoga à la tête de l’East African Legislative Assembly.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

202 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut



a

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général



a

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe





Les plus populaires
Une délégation de l’EALA en visite au Burundi,(popularité : 3 %)

Les intellectuels dénoncent la non-implication des citoyens dans le processus d’intégration,(popularité : 3 %)

EAC : POUR UN CENTRE MÉDICO-LÉGAL RÉGIONAL EN UGANDA,(popularité : 2 %)

Vers une Constitution pour la CAE ,(popularité : 2 %)

Les observateurs des élections de la CAE au Kenya finalisent leur rapport,(popularité : 2 %)

LE MANQUE DE CONNAISSANCE DU RÉGIME COMMERCIAL DE LA CAE ENTRAVE LES FEMMES – EABC,(popularité : 2 %)

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko ,(popularité : 2 %)

L’EALA refuse la requête du parlement burundais ,(popularité : 2 %)

LES ELECTIONS AU KENYA ETAIENT LIBRES ET RÉGULIERES SELON LES OBVSERVATEURS REGIONAUX,(popularité : 2 %)

Arusha : Le chauffeur de Jean Bosco Butasi tué accidentellement ,(popularité : 2 %)