Burundi décide de fermer certaines de ses ambassades en début de l’année 2018 à commencer par Norvege


Selon l’assistant du ministre des relations exterieurs, le Burundi a pris la décision fermer les porter de certaines ambassades à commencer par le Norvège. Le but est de veiller à la restructuration de sa couverture diplomatique à l’étranger.



Par: Isanganiro , jeudi 21 décembre 2017  à 17 : 03 : 08
a

« Ce n’est pas une rupture de relations diplomatiques, le Burundi restera représenté dans ce pays mais le délégué du Burundi ne sera plus dans ce pays comme auparavant. »précise Amb. Bernard Ntahiraja assistant du ministre des relations extérieures. Il explique que ceux qui auront besoins des services consulaires pouront contacter l’Ambassadeur du Burundi en Norvège qui sera dans une autre capitale autre que celle d’Oslo. .

Quand à la question de savoir si c’est le Burundi qui a volontairement pris cette décision plutôt que la Norvège qui a voulu rompre temporairement ses relations avec le Burundi, Amb. Bernard Ntahiraja répond par le négatif. « Le Burundi n’a pas été chassé par la Norvège . Le Burundi a pris volontairement la mesure de la fermer pour des raisons de veiller à la restructuration de sa couverture diplomatique à l’étranger » a t -il justifié.

Selon les informations qui nous parviennent du ministère des relations extérieures, l’ambassade du Burundi à Téhéran en Iran subira le même sort en même temps que celle du Burundi en Norvège en début de l’année prochaine




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

231 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 59 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Réouverture de deux medias sur 7 fermés le 14 Mai 2015,(popularité : 3 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 3 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 2 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 2 %)

Agathon Rwasa dénonce une manœuvre de son arrestation par le pouvoir de Nkurunziza,(popularité : 2 %)