Burundi : "A quel prix se vend le ciment burundais ?", s’interrogent les vendeurs


Au centre-ville de Bujumbura dans les points de vente se trouvant près de l’ex-marché central, le sac de ciment Burundi Cement Company , BUCECO de 50 kilo est vendu en détails sur un prix de 27 mille francs le sac. Certains de vendeurs trouvés sur place ont indiqué que le prix vient de chuter de 3 mille francs en ce début de l’an 2017. C’est au moment où le sac de ciment BUCECO était vendu à plus de 30 mille vers la fin de l’an dernier.



Par: Isanganiro , mercredi 3 janvier 2018  à 09 : 38 : 27
a

Le quartier Asiatique, nous sommes en commune urbaine de Mukaza, regorge beaucoup de points de vente du ciment celui de BUCECO y compris. Dans certains cas, sac du ciment de 50 kilo coûte 25 mille ou 24. 500 francs burundais. Certains vendeurs du ciment sur détails disent que les prix du ciment varient d’un fournisseur à l’autre. Ces derniers demandent qu’il y ait fixation d’un prix officiel pour éviter toute spéculation.

D’autres informations recueillies au quartier Asiatique indiquent que le ciment vendu sur place ne remplit pas les conditions. Au lieu de 50 kilos le sac il y a ceux qui pèsent 40 ou 45 kilo ajoutent-elles.

Cela étant, le prix officiel du ciment BUCECO est de 22.500 le sac selon les informations recueilles auprès des responsables de cette usine, qui ont promis de s’exprimer ultérieurement.

A coté du ciment BUCECO, Bujumbura connait un autre afflux en provenance des pays voisins. Celui importé de la Tanzanie est vendu à 30 frs tandis que celui en provenance de la Zambie est vendu à 33 mille francs burundais.

Cette hausse de prix du ciment importé hante également les acheteurs burundais. Les vendeurs quant à eux ne soulignent que ces hausses de prix du ciment importé sont dues à la dévaluation de la Monnaie burundaise. Ils ont fait savoir que par exemple le ciment tanzanien est acheté sur place à 13 mille shillings tanzaniens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

110 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 5 %)

Le Burundi classé plus corrompus en Afrique de l’Est, mais avance en économie ,(popularité : 4 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 3 %)

La Chine continue à appuyer le Burundi,(popularité : 3 %)

Mwaro bientôt désenclavée !,(popularité : 3 %)

Inégale circulation de la monnaie : Une entrave pour l’accès au crédit,(popularité : 3 %)

Les enjeux autour de la prochaine convention sur l’exploitation du port de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Une loi sur la presse aussi contre la transparence macroéconomique ,(popularité : 3 %)

Le Burundi se prépare à la migration numérique,(popularité : 3 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 3 %)