Marché de Kinama : Des commerçants dénoncent les irrégularités dans l’attribution des stands


Certains commençants du marché de Kinama récemment réhabilité se lamentent du fait qu’ils ne se sont pas retrouvés sur les listes des bénéficiaires de nouveaux stands. Le commissaire de ce marché tranquillise.



Par: Isanganiro , mercredi 3 janvier 2018  à 16 : 12 : 12
a

Après l’affichage des listes des bénéficiaires des stands, les commerçants viennent massivement pour vérifier que leurs noms figurent sur ces listes. Dans les visages de certains commerçants se lisaient la colère. « J’avais deux stands avant la réhabilitation de ce marché mais je ne me suis pas retrouvé sur les listes », déclare l’un des commerçants.

« J’avais deux fiches dont un appartenant à mon fils, je n’ai pas pu identifier mon fils sur les listes », poursuit-elle. Cette commerçante ajoute que les uns en ont profité au détriment d’autres de telles sortes qu’il y en a qui ont bénéficié de deux stands.

Jackson Tuyisabe, commissaire principal de ce marché tranquillise ces commerçants. « Ceux qui ne se sont pas retrouvés sur ces listes peuvent se confier à la commission de la mairie chargée d’attribution de ces stands », a-t-il dit.

Sur 7 marchés réhabilités, seuls les listes des bénéficiaires des stands des marchés de Kinama et celui de Ruziba ont déjà été affichées. Le président de la commission chargée de réinstaller les commerçants dans ces marchés précise que d’autres listes seront publiées prochainement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

137 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Treize marchés brulés depuis 2001 : Les commerçants se lèvent,(popularité : 5 %)

Burundi : Certains agents de banque accusés de corruption dans l’octroi des crédits,(popularité : 4 %)

Burundi : "A quel prix se vend le ciment burundais ?", s’interrogent les vendeurs,(popularité : 3 %)

Les assurances maladies affectées par la crise ; cas de SONAVIE,(popularité : 3 %)

Kahawatu, un autre partenaire du secteur café ,(popularité : 3 %)

L’ARCT procède au balayage des opérateurs télécom fantômes au Burundi ,(popularité : 3 %)

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 2 %)

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 2 %)

Une des campagnes clés pour la transparence économique,(popularité : 2 %)

L’Onu reste au côté du Burundi ,(popularité : 2 %)