Thé de Gisozi, une hausse du prix au kilo plus que nécessaire


« Le prix de 250Fbu par kilo donné par les transformateurs de thé est insuffisant »s’exclame un théiculteur. Le directeur général de l’Office du The du Burundi(OTB) les tranquillise.



Par: Isanganiro , lundi 8 janvier 2018  à 15 : 57 : 39
a

Sur la colline Gatare de la province de Mwaro,des théiculteurs s’occupent de la cueillette du Thé. Anne Marie Niyungeko, theicutrice, explique que cette plante est d’une importance capitale pour leur foyer « Le thé nous procure de l’argent que nous utilisons pour répondre à nos besoins quotidiens » précise-t-elle.

Jeanne Ninteretse, une autre femme qui cultive le thé,indique que le prix a changée avec l’implantation de PROTHEM (entreprise opérant dans le secteur du thé) « Avant,l’OTB nous donnait 120Frbu par Kilo de feuille de thé, avec la concurrence de PROTHEMce prix a été rehaussé jusqu’à 250Frbu le Kilo de feuille de Thé » se réjouit-t-elle.« Ce prix devrait encore une fois etre revue à la hausse parce que le théier est une plante très exigeante,particulièrement au moment de la cueillette » ajoute-elle.

Jean Bosco Gahungu,agronome également théiculteur, affirme lui aussi que le prix de 250Frbu/Kg est très peu « Si j’analyse l’argent que nous percevons, ça ne peut pas couvrir toutes les dépenses. Un savon s’achète actuellement à 350 ou 400Fbru la pièce. Il faudrait qu’on nous donne au moins 1000Frbu/Kg » suggère-il.

Le directeur général de l’Office du Thé du Burundi, Jacques Bigirimana tranquillise ces théiculteurs de Gisozi « Revoir à la hausse le prix du Kilogramme de Thé c’est l’une des préoccupations de l’OTB » indique-t-il. Il ajoute également que des réunions seront organisées avec les associations des théiculteurs pour trouver un point d’entente.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

148 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 6 %)

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 6 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 3 %)

Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 3 %)

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 3 %)

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM,(popularité : 3 %)

L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR,(popularité : 3 %)

Kyte Rachel promet que la B.M collaborera avec le Burundi pour le développement durable ,(popularité : 3 %)

Le Burundi pourrait importer de l’internet de la Tanzanie ,(popularité : 3 %)

L’amélioration du climat des affaires, un souffle pour l’économie burundaise,(popularité : 3 %)