Pénurie des produits de la Brarudi


Certains produits de la Brarudi sont devenus rares. Les consommateurs s’interrogent.



Par: Isanganiro , jeudi 11 janvier 2018  à 16 : 59 : 02
a

« Cette pénurie date d’il y a plus d’une semaine », souligne un des vendeurs des produits de la Brarudi dans le quartier urbain de Carama. Ce manque est beaucoup plus prononcé pour les boissons alcoolisées comme la Primus et l’Amstel.

Au cours de l’émission Aho IwanyuHavugwaAmaki de la Radio Isanganiro, d’autres commerçants et consommateurs de ces produis ont décrit la même situation à l’intérieur du pays. « C’est après la fête de Noël que ce manque des boissons de la Brarudi a commencé à se manifester », précise un auditeur de Gitega.

Ces clients de la Brarudi font savoir que les prix de ces produits ont d’ailleurs monté. « La bouteille de Primus est passée de 1400 frs à 1600 frs, voire 1700 frs. L’amstel s’achète aujourd’hui à 2000 frs, au lieu de 1800 frs ».

Le chargé de la communication à la BRARUDI Remy Ndayishimiye explique que cette pénurie a été causé par la forte demande qui s’observe chaque fois durant les fetes de fin d’année. « Nous essayons d’accroitre notre chaine de production pour satisfaire à la demande de nos clients » indique –t-il.Il leur tranquillise que d’ici une semaine,le problème sera résolu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

119 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 13 %)

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 10 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 6 %)

Burundi : La Regideso hausse le prix du courant électrique ,(popularité : 3 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 2 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 2 %)

BRB : une nécessité des états généraux ,(popularité : 2 %)

Une loi sur la presse aussi contre la transparence macroéconomique ,(popularité : 2 %)

Révision budgétaire au mois de juin suite manque des recettes ,(popularité : 2 %)

Une probable porte vers la corruption ,(popularité : 2 %)