le compteur des retenues démarre à la fonction publique


Le ministre de la fonction publique annonce que les retenus sur salaire des fonctionnaires comptant pour la contributions aux élections de 2020 débutent avec le mois de Janvier 2018 ; une annonce qui inquiète la Confédération des syndicats des travailleurs du Burundi.



Par: Isanganiro , vendredi 19 janvier 2018  à 15 : 03 : 23
a

Dans une note de ce jeudi 18 Janvier 2018, le ministre de la fonction publique illustre sa volonté de mettre en application l’ordonnance conjointe des ministères de l’intérieur et des finances portant fixation des contributions aux élections de 2020. S’appuyant sur l’article 4 de ladite ordonnance, Félix Mpozeriniga rappelle que les contributions de tout citoyen fonctionnaire sont opérées à la source sur le salaire de base.

Sans toutefois préciser l’échéance de ces contributions, Mpozeriniga tire la corde pour faire tourner la machine des retenues. "En application de l’article 7 la même ordonnance conjointe, les retenues sur salaire de ces contributions aux élections commencent avec le mois de Janvier 2018", avise le ministre.

Une opération précoce selon la COSYBU

Le Président de la Confédération des syndicats des travailleurs du Burundi COSYBU se dit être étonné par la note du Ministre de la fonction publique. Tharcisse Gahungu indique que l’amputation de ces contributions pour les élections de 2020 devrait commencer après le dialogue social prévu par l’ordonnance ministérielle portant ces contributions. Pour le Président de la COSYBU, avec cette annonce ces contributions sont devenues obligatoires alors qu’elles devraient être volontaires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

185 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 100 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 11 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 9 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 8 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 8 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 8 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 8 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 7 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 7 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 7 %)